Partagez | 
 

 ⊱ AND IN THAT MOMENT I SWEAR WE WERE INFINITE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✣ when i want something there's no stopping me.

MESSAGES : 670
HUMEUR : Angry.


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES:
RELATIONS:
STATUT: Relation complexe

MessageSujet: ⊱ AND IN THAT MOMENT I SWEAR WE WERE INFINITE.   Ven 8 Juin 2012 - 17:42

© CRÉDIT
meade lucy, belikov
~ sarcasm has made it so much harder to be a bitch ~
~ Hide in your shell

NOM: Le nom de famille de la jeune fille est belikov. PRÉNOMS: Bien que la plupart des personnes qui l'entourent se contentent de la prénommer Meade son véritable prénom n'est autre que meadow divine idée de sa mère. Son deuxième prénom, lucy est selon elle, bien plus comment et agréable à porter. SURNOMS: Comme dit précédemment l'ensemble des personnes qu'elle côtoie la surnomment meade, les personnes de sa famille s'amusent souvent à la surnommer lulu à cause de son deuxième prénom mais elle les remets bien souvent à sa place. ÂGE: Elle est âgée de vingt-trois ans. DATE DE NAISSANCE: Meade est née un certains 16 août. NATIONALITÉ: Elle est américaine mais comme son nom vous l'indiquera sans doute, les trois quarts de sa famille viennent tout droit de russie. STATUT CIVIL: Elle est célibataire et c'est une très bonne chose. Effectivement meade n'est pas le type de personne à s'attacher à quiconque. Elle préfère profiter de la vie plutôt que de se caser. MÉTIER/ETUDE: Elle est rédactrice pour un journal de mode. TRAITS DE CARACTÈRE: souriante - sarcastique - joueuse - maladroite - drôle - manipulatrice - susceptible - lunatique - têtue - désordonnée - impatiente - franche - indépendante - extravertie - audacieuse - bavarde. GROUPE: wisteria lane .

~ Ain't nobody but me

Les choses suivantes sont importantes pour vous (cochez):
la franchise
l'amour
la fidélité
la vie commune
fonder une famille
aider son prochain
l'alcool/les soirées
les animaux
le plein air
le mariage
savoir cuisiner
la beauté intérieure
l'argent
les potins et ragots
la musique
belle/grande maison
le travail/les études
la mode
la littérature/culture
les arts
beaucoup d'amis
la politique
les jeux vidéos
facebook/twitter etc.
l'apparence physique
la famille
les sports

1) Il est tard, vous rentrez du boulot après avoir dû faire des heures supplémentaires, et vous surprenez Madame Langlow qui sort d'une voiture qui n'a rien de la voiture familiale de son mari et le sourire béat qui s'affiche sur ses lèvres ne laisse pas présager qu'elle revient d'un souper entre copines. Que faites-vous de cette information?
Vous ne faites rien. Ça ne vous regarde pas, après tout.
Vous en parlez à vos amis les plus proches uniquement.
Vous le dites à la pire commère du quartier. Elle s'occupera du reste.
Vous faites du chantage à Mme. Langlow. Elle vous en devra une.
Vous allez raconter à son mari et vous régalez de la confrontation.


2) La gentille vieille dame qui vit dans la maison d’en face vient sonner à votre porte un beau matin. Ayant confiance en vous et devant s’absenter pour une semaine avec son mari, elle vous demande de bien vouloir passer tous les jours à leur domicile pour arroser les plantes et nourrir le chat. Elle vous offre avec un sourire et un grand remerciement la clef de sa maison. Que faites-vous de cette responsabilité supplémentaire?
Vous acceptez et prenez soin du chat et des plantes de bon cœur.
Vous arrosez les plantes uniquement à quelques heures de leur retour et laissez le chat dehors durant la semaine, il se débrouillera pour la nourriture et les plantes n’auront pas l’air desséchées!
Vous le faites et en profitez pour explorer tous les placards de la maison et vous servir dans le garde-manger.
Vous oubliez dès le premier jour et tuez les plantes.
Vous refusez dès le départ. Vous avez l’air d’un jardinier, peut-être?


3) Vous êtes en retard pour un rendez-vous important et sautez dans votre voiture. Alors que vous quittez votre stationnement, vous écrasez quelque chose. Paniqué, vous vous empressez d’aller voir ce que c’était. Vous trouvez la bicyclette rose de la gamine d’en face. Perte totale. Que faites-vous?
Vous ramenez le tas de ferraille aux voisins en vous excusant.
Vous le balancez dans la poubelle. Les éboueurs passent bientôt et on ne saura donc jamais que c’était vous.
Vous offrez de l’argent aux voisins pour le remplacer.
Vous allez le porter derrière les roues de la voiture d’un autre voisin.
Vous assumez être celui qui a brisé la bicyclette, mais faites passer un mauvais quart d’heure à vos voisins : il n’aurait jamais dû être là et ils sont chanceux que votre voiture n’en sorte pas abimée!


4) C’est le 31 octobre. Que faites-vous, comme à chaque année, pour célébrer Halloween?
Vous offrez bonbons et divertissement aux braves qui franchiront votre célèbre maison hantée!
Vous donnez des fruits aux enfants. C’est important de manger sainement!
Vous êtes à une fête costumée et espérez bien repartir avec la belle diablesse/le beau pirate qui se tient près du punch!
Vous vous costumez et passez à chaque maison, priant qu’on ne vous reconnaisse pas sous votre déguisement.
Vous éteignez toutes les lumières et ne faites aucun bruit. On ne viendra pas sonner à votre porte si on vous croit absent!


5) Un soir de semaine, vous êtes crevé de votre journée et ne pensez qu’à vous détendre un peu devant la télévision, bol de pop corn en main, avant d’aller vous mettre au lit. Vous entrez dans le salon et, ô malheur, un de vos proches monopolise le téléviseur en regardant un film que vous avez, en plus, déjà vu! Comment réagissez-vous?
Ce que vous regardez vous importe peu. L’important c’est de passer du temps avec vos proches.
Vous proposez de trouver un compromis, une chaîne ou un film que tout le monde appréciera.
Vous vous emparez de la télécommande avec force ou ruse et changez de chaîne.
Vous regardez, mais ne faites que faire des réflexions à voix haute et spoilez les revirements de situation.
Vous poussez de longs soupires et bâillements exagérés pour montrer votre ennui et votre exaspération. On finit par vous offrir la télécommande.


6) Vous êtes invités au mariage d’une cousine éloignée dont vous ne vous souveniez même plus de l’existence. Vous n’aviez pas l’intention d’y aller, mais votre mère vous force, croyant que votre absence ferait ternir la réputation de votre famille. Quel genre d’invité êtes-vous?
Vous avez versé quelques larmes à la cérémonie. Quoi de plus beau que l’union sacrée du mariage?
Vous êtes venu seul, espérant bien repartir avec une des demoiselles d’honneur/un des garçons d’honneur!
Vous profitez à fond de l’open bar et dansez la Macarena avec vos grands oncles et tantes.
Vous profitez du fait que vous ne reconnaissez personne – et que personne ne vous reconnaisse – pour vous faire passer pour une vieille connaissance du marié et faites un long discours en l’honneur des mariés.
Vous restez à l’écart des autres et n’avez pas offert de cadeau. C’est déjà exceptionnel que vous soyez présent!


7) Comme vous le savez déjà, à Fairview, les ragots vont bon train. Vous sortez de votre maison et le voisin d’en face qui sort les ordures vous envoie la main. Une vieille commère vous voit vous saluer et, d’ici une semaine, on chuchotera derrière votre passage que vous flirtiez sans gêne. Quel est la rumeur la plus susceptible d’être propagée à votre sujet?
Vous êtes trop gentil. Vous devez cacher un lourd passé. Crime, prison, etc. Vous pourriez même être très dangereux!
Adultère et pourquoi pas un enfant illégitime?
Chirurgie esthétique. Nez, lèvres, sourcils, dentition et mêmes abdos!
Fraude/évasion fiscale et peut-être même une usurpation d’identité!
Gold digger. Il n’y a que l’argent que vous aimez et vous seriez prêt à tout pour en avoir plus...

~ goodbye stranger

PSEUDO/PRÉNOM: Foolish Pleasure - June. ÂGE: eighteen. COMMENT CONNAIS-TU FML: same as last time. CÉLÉBRITÉ: katie cassidy. COMMENTAIRES: fml , bee & jojo ftw.

______________________

BLABLABLABLA
blablablabla.


Dernière édition par Meade Belikov le Sam 30 Juin 2012 - 12:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✣ when i want something there's no stopping me.

MESSAGES : 670
HUMEUR : Angry.


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES:
RELATIONS:
STATUT: Relation complexe

MessageSujet: Re: ⊱ AND IN THAT MOMENT I SWEAR WE WERE INFINITE.   Ven 8 Juin 2012 - 17:42

~ Dreamer

❄ Personne ne s'aventure jamais à la prénommer Meadow. Elle est plutôt connut sous le surnom de Meade qui selon elle est bien plus esthétique. Son prénom est à ses yeux bien trop sombre. Pour tout avouer elle aurait largement préférer hériter de Lucy en premier prénom celui-ci est sans doute bien moins original mais le passe partout ça lui va compètement.
❄ Contrairement à son frère ainé elle et sa soeur n'ont pas été adoptées. L'adoption est un sujet tabou au sein de la famille Belikov. Pour la simple et bonne raison qu'ils ne souhaitent pas qu'une certaine différence se fasse entre les trois enfants de la famille. Les parents de Meade n'arrivaient pas à avoir d'enfant et ont donc pris la décision d'avoir recours à l'adoption. Ce n'est que quelques mois plus tard que madame Belikov découvrit qu'elle était enceinte de Meade et comme un miracle et une bonne nouvelle n'arrivent jamais seuls, seulement deux années plus tard arriva alors Brynyld.
❄ La famille Belikov possède énormément d'argent mais ils ne préfèrent pas trop le montrer tout simplement pour ne pas attirer l'oeil du voisinage. En effet ils viennent à peine d'emménager à Wisteria Lane et la dernière chose qu'ils souhaitent c'est qu'on parlent d'eux. Moins ils sont impliqués dans les histoires du quartier et mieux ils se portent. Ce désir de rester dans l'ombre cache effectivement quelque chose d'un peu suspect. Disons que dans leurs ancien lieux de résidence ils n'étaient pas très apprécier du quartier et préfèrent donc partir du bon pieds ici.
❄ Meade possède une collection assez impressionnante de vêtement mais pour ça elle doit surtout remercier sa petite soeur avec qui elles s'échangent sans cesse leurs tenus respectives. Disons qu'au lieu d'avoir un seul dressing chacune elles ont décider de combiner leurs pîles de vêtements et chaussures afin d'agrandir au maximum leurs collection et de toujours avoir quelque chose à se mettre. Elle aura beau ne pas toujours s'entendre avec sa petite soeur elle doit bien avouer que pour le coup elle ne l'échangerais pour rien au monde.
❄ Meade est une personne véritablement pleine de vie, c'est bien simple elle est toujours partante pour tout faire. En résumé c'est une véritable pile électrique qui ne peux par définition rester en place pendant plus de dix minutes. Avec elle on ne s'ennuie jamais.
❄ Meade est une personne assez difficile à décrypter. Mais si il y a bien une chose que tout le monde sait pertinemment c'est qu'elle n'aime pas les relations sérieuses. C'est bien simple elle est encore jeune et à ses yeux elle est bien trop jeune pour se caser avec une personnes qui la fera souffrir sans aucuns scrupules. Elle a tendance à se surprotéger et elle passera surement à côté d'une relation qui vaudra le détour mais pour le moment elle n'est pas prête. Alors elle couche à droite, à gauche avec certains de ses amis sans trop approfondir cela.
❄ Ses parents souhaitaient qu'elle devienne une grande chirurgienne renommer sans doute parce qu'ils regardaient beaucoup trop la série urgence. Lorsqu'elle a briser tout leurs espoirs en déclarant qu'elle souhaitait devenir journaliste de mode sa mère ne lui a plus adresser la parole pendant une semaine. Depuis la pilule est largement passer et tout est revenu à la normale bien qu'ils n'acceptent pas tout à fait son choix.
❄ Son humour est si énigmatique que personne n'arrive jamais à définir si elle est sérieuse ou non dans ses propos. Ce qui peut par moment s'avérer des plus contraignant. En plus d'avoir un humour assez étrange elle est la reine du sarcasme autant dire que lorsqu'elle s'y met elle peut très vite devenir insupportable.
❄ Elle déteste les films du style harry potter , twilight et toute ces autres conneries dont les adolescent raffolent. En réalité elle n'aime pas trop regarder des films. Étant très facilement distraite, elle n'arrive pas à rester concentrer sur un film pendant trop longtemps. Regarder un programme téléviser avec elle est donc un véritable supplice.
❄ La famille est chez elle et ses proches quelque chose de très important. Comme dans tout foyer, ses relations avec son frère et sa soeur ne sont pas parfaites et ils se disputes très régulièrement pour des choses futiles comme qui a terminer le paquet de céréales, qui choisira le programme de ce soir ou qui aura la salle de bain en premier le matin, seulement il est vraiment clair qu'ils s'aiment plus que tout. Meade est toujours là pour défendre sa soeur et surprotéger son frère en toute circonstances. Ne surtout pas s'attaquer à sa famille autrement elle risque de devenir un peu trop violente et agressive.
❄ Elle parle couramment le Russe et c'est une chose qu'elle apprécie tout particulièrement, tout simplement car lorsqu'elle est avec son frère ou encore sa soeur et qu'ils sont en présences de personnes qu'ils n'apprécient guère, ils s'amusent à discuter entre eux en Russe. Ils ont toujours fait cela et ce n'est pas prêt de changer.
❄ Elle prétendra toujours le contraire mais dans le fond c'est une personne des plus capricieuse. Elle a énormément de mal à accepter le refus que ce soit pour une chose banale ou bien plus conséquente. Il faut toujours qu'elle obtienne une réponse positive à ses requêtes. Et lorsqu'elle n'y parvient pas elle devient bien vite désagréable avec le reste du monde.
❄ Elle est claustrophobe, chose qu'elle a découvert enfant lorsqu'elle faisait une partie de cache-cache avec son frère et sa soeur et qu'elle est rester enfermer dans un placard pendant plus d'une vingtaine de minutes. Elle est pratiquement incapable de monter dans un ascenseur ayant bien trop peur que celui-ci s'arrête en plein milieu d'un étage. Et ne parlons même pas de prendre l'avion. Elle est obliger de prendre des médicaments pour la faire dormir, car la simple idée de se retrouver confiner dans les airs la tétanise.
❄ Elle a une très mauvaise mémoire, c'est encore pire que ce que vous pouvez vous imaginez. Les membres de sa famille auront beau lui répéter une bonne cinquantaine de fois de faire quelque chose ou d'aller quelque part pour leurs rendre service, elle trouvera toujours le moyen de ne pas y penser. C'est un peu comme maladif chez elle. Elle oublie tout et écris donc beaucoup de chose sur des post-it qu'elle disperse un peu partout sur son bureau afin d'essayer de s'y retrouver. Son frère et sa soeur se moquent d'ailleurs souvent d'elle à cause de cela.
❄ Son alcool préférer n'est autre que la vodka, c'est selon elle puissant et cela met du temps à agir réellement sur l'estomac le mélange parfait pour passer une bonne soirée avant de finir mourante dans son lit.
❄ Elle fait beaucoup trop de bruit lorsqu'elle mâche son chewing-gum ce qui soyons honnête la rends d'autant plus vulgaire qu'elle ne pourrait l'être.
❄ Elle a un incroyable défaut, celui de toujours dire tout haut ce qu'elle pense tout bas. Vous l'aurez compris c'est une personne qui n'a nullement froid aux yeux et qui se fiche bien de blesser/vexer son entourage de par son côté direct. Avec elle il faut la prendre comme elle est sans rechigner ou passer son chemin. 
❄ Meade c'est un peu, beaucoup une personne des plus arrogante, elle ne cessera de défier tout le monde que ce soit ses parents, ses amis ou encore ses frères et soeurs. Son truc bien à elle c'est de mettre les gens de mauvaises humeur.
❄ La famille Belikov possède un chat nommer Berlioz qui est un peu la star de la famille, tout le monde en prends soin comme si c'était la huitième merveille du monde.
❄ Les Belikov ont une tradition bien à eux: chaque vacances scolaires durant ils partent en Russie. Et même si leurs parents ne perpétuent plus cette tradition. Les enfants Belikov ne se gênent pas pour se faire une petite virer en Russie entre eux. Ils adorent ça et si ils le pouvaient ils se prendraient sans doute tout les trois un appartement en Russie et resteraient y vivre. Autant dire qu'ils sont fiers de leurs origines.

______________________

BLABLABLABLA
blablablabla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✣ when i want something there's no stopping me.

MESSAGES : 670
HUMEUR : Angry.


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES:
RELATIONS:
STATUT: Relation complexe

MessageSujet: Re: ⊱ AND IN THAT MOMENT I SWEAR WE WERE INFINITE.   Ven 8 Juin 2012 - 17:42

Citation :
lyrics of the song
lyrics of the song.

[url=http://]ARTISTE ~ TITRE[/url]
Elles étaient là toute deux entrain de chanter leurs lunettes de soleil sur le nez profitant pleinement de cette journée. Comme bien souvent, les soeurs Belikov s'étaient accorder un petit moment bien à elle, abandonnant leurs frère à ses occupations. Leurs journée shopping étaient bien trop importante pour elles, pour qu'elles ne souhaitent que monsieur vienne se plaindre toute les cinq minutes du temps qu'elles passaient dans les magasins qui se trouvait être un peu trop long à son goût. La voiture était donc comme de bien entendu remplis d'une multitude de sac, chaussures, maquillages , accessoires , vêtements, sac à main. Tout y était passer aujourd'hui au plus grand malheur de leurs parents qui comme à chaque fois leurs avaient demander de dépenser de manière raisonnable. Raisonnable ne faisait de toute évidence pas partie du vocabulaire de Brynyld et Meade. Alors qu'elles étaient bien concentrer sur les paroles de la chanson passant à la radio, Brynyld se mit soudainement à hurler, effrayant Meade qui sur le moment se demandait bien ce qui pouvait arriver à sa petite soeur. « Chat!!!! » avait été l'unique mot qu'avait prononcer la cadette Belikov, avant de pousser sa soeur et de donner un grand coup de volant vers la gauche histoire qu'elle n'écrase pas cette pauvre bête sans défense. Cela était donc partie d'une bonne intention, sauver une vie, seulement si le chat avait été épargner on ne pouvait pas en dire autant de leurs voiture. Meade coupa donc le contact et sortie de la voiture sa soeur sur les talons. « Non mais regarde ce que t'a fais. » déclara Meade tout en pointant du doigt l'une des roues qui venait d'en prendre un sacré coup. Il fallait bien un miracle pour qu'elles puissent rouler de nouveau sans avoir à changer la roue. « Oh ça va j'ai sauver une vie je te ferais dire t'allais écraser ce pauvre chat monstre que tu es. » décréta alors la jeune Brynyld tout en croisant les bras devant elle. Une chose était certaine elle n'était en rien préoccuper par les conséquence de son acte. Meade lui donna alors une légère tape sur l'épaule. « Oui et bien je l'avais pas vue. Et sauver un chat c'est bien mais c'est les parents qui vont nous tuer là. Je sais même pas changer une roue moi. » répliqua-t-elle tout en se dirigeant vers le coffre de la voiture histoire d'y trouver la fameuse roue de secours qui n'allait pas leurs être d'une grande utilité vue leurs grand talent de mécaniciennes. Elle posa alors son regard sur Brynyld. « Me regarde pas comme ça j'en sais pas plus que toi. Je vais appeler une dépanneuse c'est bon reste zen. » Cela venait clairement d'être l'idée la plus brillante qu'elle avait pu avoir de toute la journée. Quelques minutes plus tard celle-ci arriva, laissant place à Andréas qui n'allait sans doute pas être l'objet d'une simple rencontre de passage loin de là.



Citation :
lyrics of the song
lyrics of the song.

[url=http://]ARTISTE ~ TITRE[/url]
Dans l'ensemble des pièces de la maison on pouvait entendre distinctement les hurlements des deux jeunes filles. Il n'aurait d'ailleurs pas été très étonnant qu'une bonne partie du voisinage puissent également être témoin de quelques bribe de conversation composant cette fameuse dispute. Effectivement depuis quelques jours entre Brynyld et Meade ce n'était plus vraiment la joie. Elles qui auparavant s'épaulaient à chaque seconde de leurs vie, n'avaient aujourd'hui de cesse de se disputer. Dans le cas présent elles se tenaient toute deux dans leurs dressing mutuel et se disputaient au sujet d'une veste qu'elles avaient comme de bien entendu envie de mettre. En temps normal elles auraient finis par abandonner et par chacune porter autre chose pour ne pas créer de dispute futiles, seulement pour le coup tout était bon pour défier l'autre et avoir le dessus. Des disputes aussi houleuses et durant autant de temps elles n'en avaient jamais réellement eut. Leurs parents ainsi que leurs très cher frère ne comprenaient pas réellement ce qu'il pouvait bien se passer entre elles. Étonnant il n'y avait pas d'autres mots pour décrire la situation. « De toute manière c'est ma veste alors tu seras prier de l'a lâcher et de trouver quelque chose d'autre à te mettre plutôt que de me voler mes affaires. » s'écria alors Brynyld tout en tirant un peu plus sur la veste histoire de l'attirer de son côté et de faire tomber Meade au passage. A ces mots Meade écarquilla les yeux, elle croyait rêver, si il y avait bien une chose dont elle était certaine c'est que cette veste était la sienne. Le problème étant qu'elles avaient un dressing commun et qu'à force de s'échanger leurs multiples vêtements plus aucuns n'avaient de propriétaire attitrer. « Ta veste? Non mais tu te fou de moi. Ça m'étonnerais qu'avec tes goûts tu t'achète une veste comme ça! » déclara alors Meade tirant à son tour sur la veste. Au milieu de leurs hurlements et des coups qu'elles se donnaient pour faire flancher l'autre, la voix de madame Belikov se fit entendre. « Les filles ne m'obligez pas à monter. » disait-elle surement agacer de les entendre brailler depuis plus de dix minutes. « Non mais sérieusement t'en a pas marre de prendre tout ce qui est à moi. Ma veste , mes chaussures et Andréas. » avait reprit Meade se fichant bien de la remarque de sa mère. Si elle pensait qu'elle lui faisait peur avec ses pseudo menace elle se trompait il y a bien longtemps qu'elle n'avait plus peur de sa mère et cela était identique du côte de Brynyld qui aux propos de sa soeur laissa échapper un léger rire sarcastique. « Andréas? Non mais laisse moi rire. C'est pas de ma faute si il préfère passer du temps avec moi plutôt qu'avec toi. Enfin tu me diras c'est pas étonnant. » Cette dispute venait à cet instant précis de dépasser le stade d'une simple veste, en effet cela venait de toucher le réel fond du problème: Andréas. Elles avaient laisser un simple garçon se mettre entre elles et ni l'une ni l'autre n'était de toute évidence décider à revenir à la raison. « Je peux savoir ce que ça veux dire ça? » Brynyld n'eut même pas le temps de répliquer quoi que ce soit que leurs frère était déjà dans la pièce s'interposant entre elles, histoire de les calmer un peu avec leurs parents ne s'en mêlent. « Bon c'est bon les folles furieuses maintenant ça suffit, toi tu va dans ta chambre et toi dans la tienne et je veux plus vous entendre! » décréta-t-il tout en les poussant toutes deux hors du dressing. Contre toute attente elles se dirigèrent toute deux vers leurs chambre respective et claquèrent en même temps la porte de celle-ci avec une certaine violence. Autant dire que toute cette histoire n'allait surement pas en rester là bien longtemps.



Citation :
lyrics of the song
lyrics of the song.

[url=http://]ARTISTE ~ TITRE[/url]
Les yeux fixant son verre de tequila, c'était dans ce genre de moment où Meade oubliait le reste du monde et ne se préoccupait que d'elle-même. En temps normal elle serait venue ici avec sa petite soeur ou encore sa meilleure amie Léah mais cela s'avérait bien impossible. Elle était en froid avec sa soeur et lorsqu'il s'agissait de sa meilleure amie celle-ci était bien trop fatiguer pour avoir ne serait-ce qu'un minimum l'envie de sortir. Mais cela n'allait surement pas empêcher Meade de sortir au contraire, elle n'avait pas pour habitude de rester chez elle à s'apitoyer sur son sort. Ce n'était pas la première et encore moins la dernière fois qu'elle sortait sans être accompagner cela ne voulait pas dire qu'elle ne finirait pas par passer une bonne soirée. Alors qu'elle venait d'avaler le liquide de son verre quelqu'un vint s'assoir à ses côtés. Une personne qu'elle n'avait pas forcément envie de voir, Andréas. « Tiens Belikov, qu'est-ce que tu fais là toute seule, t'a soeur t'a abandonner? » dit-il sur un ton des plus moqueur qui ne manqua pas d'énerver Meade. Il n'était pas sans savoir que sa relation avec sa petite soeur n'était pas au beau fixe et en plus de cela il se permettait de le lui rappeler et d'en rajouter un peu plus. Mauvaise tactique. Elle soupira donc et posa alors son regard sur lui. «Je suis pas d'humeur à supporter ton sarcasme. Mais si ça t'intéresse tant tu peux aller la rejoindre ma petite soeur! » laissa-t-elle échapper en levant légèrement les yeux au ciel. La proximité entre Andréas et sa soeur l'énervait, et à vrai dire cela l'énervait un peu plus que prévu. Elle détestait ressentir ce genre de chose, elle détestait être jalouse et possessive mais dans le cas présent c'était bien plus fort qu'elle. « Serait-ce de la jalousie que j'entends? » répliqua-t-il. Il n'était pourtant pas idiot et savait très bien ce qu'il se passait entre eux. Il en jouait lui-même bien de son côté. Mais de toute évidence cela l'amusait de pousser les deux jeunes soeurs à bout et plus particulièrement Meade. Qui en l'espace de cinq minutes venait d'être bien trop agacer pour avoir envie de rester. « Rêve pas trop je vois pas pourquoi je serais jalouse, tu fais bien ce que tu veux. » Son comportement prouvait pourtant le contraire, elle était jalouse c'était un fait mais elle était surtout bien trop fière pour l'avouer concrètement. Elle était sur le point de se lever quand il reprit la parole anticipant de toute évidence ses mouvements. « Je peux te ramener si tu veux. » Cela partait sans doute d'une bonne intention aller savoir mais à vrai dire Meade était bien trop énerver pour avoir envie de rester avec lui dans sa voiture. « Non je voudrais pas gâcher ta soirée. Amuse-toi bien. » dit-elle sur un ton dès plus sarcastique. Elle se leva donc de son tabouret et partie sans même se retourner. Si il voulait jouer ils allaient finir par réellement jouer et ça ne risquait pas d'être très beau à voir.

______________________

BLABLABLABLA
blablablabla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ⊱ AND IN THAT MOMENT I SWEAR WE WERE INFINITE.   

Revenir en haut Aller en bas
 

⊱ AND IN THAT MOMENT I SWEAR WE WERE INFINITE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Take a Walk On the Wild Side-
Sauter vers: