Partagez | 
 

 の winter is coming. (soren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MESSAGES : 38
HUMEUR : Lost.


MessageSujet: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 9:09

© CRÉDIT
soren nataniel finnaghan
~ And now we’re waiting for the sun to come to melt this cold black snow. ~
~ Hide in your shell

NOM: Finnaghan. PRÉNOMS: Soren Nataniel. SURNOMS: So. ÂGE: Vingt-quatre ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE: Premier juillet, à New-York. NATIONALITÉ: Américaine. STATUT CIVIL: Fraîchement célibataire. MÉTIER/ETUDE: barman au fairview social club mais il fait des études de spécialisation dans les cocktails. Apprendre à en créer, savoir jongler avec et ainsi animer le club de quelques spectacles. TRAITS DE CARACTÈRE: humble ~ possessif ~ souriant ~ impatient ~ (trop) gentil ~ drôle ~ jaloux ~ arrogant ~ lunatique ~ gourmand ~ têtu ~ protecteur ~ impulsif ~ parfois lâche ~ optimiste ~ sérieux ~ paresseux. GROUPE: Water Lane.

~ Ain't nobody but me

Les choses suivantes sont importantes pour vous (cochez):
la franchise
l'amour
la fidélité
la vie commune
fonder une famille
aider son prochain
l'alcool/les soirées
les animaux
le plein air
le mariage
savoir cuisiner
la beauté intérieure
l'argent
les potins et ragots
la musique
belle/grande maison
le travail/les études
la mode
la littérature/culture
les arts
beaucoup d'amis
la politique
les jeux vidéos
facebook/twitter etc.
l'apparence physique
la famille
les sports

1) Il est tard, vous rentrez du boulot après avoir dû faire des heures supplémentaires, et vous surprenez Madame Langlow qui sort d'une voiture qui n'a rien de la voiture familiale de son mari et le sourire béat qui s'affiche sur ses lèvres ne laisse pas présager qu'elle revient d'un souper entre copines. Que faites-vous de cette information?
Vous ne faites rien. Ça ne vous regarde pas, après tout.
Vous en parlez à vos amis les plus proches uniquement.
Vous le dites à la pire commère du quartier. Elle s'occupera du reste.
Vous faites du chantage à Mme. Langlow. Elle vous en devra une.
Vous allez raconter à son mari et vous régalez de la confrontation.


2) La gentille vieille dame qui vit dans la maison d’en face vient sonner à votre porte un beau matin. Ayant confiance en vous et devant s’absenter pour une semaine avec son mari, elle vous demande de bien vouloir passer tous les jours à leur domicile pour arroser les plantes et nourrir le chat. Elle vous offre avec un sourire et un grand remerciement la clef de sa maison. Que faites-vous de cette responsabilité supplémentaire?
Vous acceptez et prenez soin du chat et des plantes de bon cœur.
Vous arrosez les plantes uniquement à quelques heures de leur retour et laissez le chat dehors durant la semaine, il se débrouillera pour la nourriture et les plantes n’auront pas l’air desséchées!
Vous le faites et en profitez pour explorer tous les placards de la maison et vous servir dans le garde-manger.
Vous oubliez dès le premier jour et tuez les plantes.
Vous refusez dès le départ. Vous avez l’air d’un jardinier, peut-être?


3) Vous êtes en retard pour un rendez-vous important et sautez dans votre voiture. Alors que vous quittez votre stationnement, vous écrasez quelque chose. Paniqué, vous vous empressez d’aller voir ce que c’était. Vous trouvez la bicyclette rose de la gamine d’en face. Perte totale. Que faites-vous?
Vous ramenez le tas de ferraille aux voisins en vous excusant.
Vous le balancez dans la poubelle. Les éboueurs passent bientôt et on ne saura donc jamais que c’était vous.
Vous offrez de l’argent aux voisins pour le remplacer.
Vous allez le porter derrière les roues de la voiture d’un autre voisin.
Vous assumez être celui qui a brisé la bicyclette, mais faites passer un mauvais quart d’heure à vos voisins : il n’aurait jamais dû être là et ils sont chanceux que votre voiture n’en sorte pas abimée!


4) C’est le 31 octobre. Que faites-vous, comme à chaque année, pour célébrer Halloween?
Vous offrez bonbons et divertissement aux braves qui franchiront votre célèbre maison hantée!
Vous donnez des fruits aux enfants. C’est important de manger sainement!
Vous êtes à une fête costumée et espérez bien repartir avec la belle diablesse/le beau pirate qui se tient près du punch!
Vous vous costumez et passez à chaque maison, priant qu’on ne vous reconnaisse pas sous votre déguisement.
Vous éteignez toutes les lumières et ne faites aucun bruit. On ne viendra pas sonner à votre porte si on vous croit absent!


5) Un soir de semaine, vous êtes crevé de votre journée et ne pensez qu’à vous détendre un peu devant la télévision, bol de pop corn en main, avant d’aller vous mettre au lit. Vous entrez dans le salon et, ô malheur, un de vos proches monopolise le téléviseur en regardant un film que vous avez, en plus, déjà vu! Comment réagissez-vous?
Ce que vous regardez vous importe peu. L’important c’est de passer du temps avec vos proches.
Vous proposez de trouver un compromis, une chaîne ou un film que tout le monde appréciera.
Vous vous emparez de la télécommande avec force ou ruse et changez de chaîne.
Vous regardez, mais ne faites que faire des réflexions à voix haute et spoilez les revirements de situation.
Vous poussez de longs soupires et bâillements exagérés pour montrer votre ennui et votre exaspération. On finit par vous offrir la télécommande.


6) Vous êtes invités au mariage d’une cousine éloignée dont vous ne vous souveniez même plus de l’existence. Vous n’aviez pas l’intention d’y aller, mais votre mère vous force, croyant que votre absence ferait ternir la réputation de votre famille. Quel genre d’invité êtes-vous?
Vous avez versé quelques larmes à la cérémonie. Quoi de plus beau que l’union sacrée du mariage?
Vous êtes venu seul, espérant bien repartir avec une des demoiselles d’honneur/un des garçons d’honneur!
Vous profitez à fond de l’open bar et dansez la Macarena avec vos grands oncles et tantes.
Vous profitez du fait que vous ne reconnaissez personne – et que personne ne vous reconnaisse – pour vous faire passer pour une vieille connaissance du marié et faites un long discours en l’honneur des mariés.
Vous restez à l’écart des autres et n’avez pas offert de cadeau. C’est déjà exceptionnel que vous soyez présent!


7) Comme vous le savez déjà, à Fairview, les ragots vont bon train. Vous sortez de votre maison et le voisin d’en face qui sort les ordures vous envoie la main. Une vieille commère vous voit vous saluer et, d’ici une semaine, on chuchotera derrière votre passage que vous flirtiez sans gêne. Quel est la rumeur la plus susceptible d’être propagée à votre sujet?
Vous êtes trop gentil. Vous devez cacher un lourd passé. Crime, prison, etc. Vous pourriez même être très dangereux!
Adultère et pourquoi pas un enfant illégitime?
Chirurgie esthétique. Nez, lèvres, sourcils, dentition et mêmes abdos!
Fraude/évasion fiscale et peut-être même une usurpation d’identité!
Gold digger. Il n’y a que l’argent que vous aimez et vous seriez prêt à tout pour en avoir plus...

~ Dreamer

Le caractère de Soren est assez compliqué à cerné. Il vient de New-York, de ses beaux quartier. Et en soit, ces quelques mots veulent à peu près tout dire. Ses parents ont une fortune assez considérable et il a toujours su en profiter comme il se devait. Et même si son caractère d'enfant pourri gâté et capricieux est moins affirmé que celui de sa petit soeur Clare, il n'en reste pas moins assez clair. Le beau New-Yorkais aime les belles choses et, plus que tout, il adore dépenser la fortune de papa et maman dans des vêtements, des bijoux, bref, des petits plaisirs qui font son quotidien. Il est capricieux (même s'il a vingt-quatre ans) et reste (même s'il a un boulot) un fils à papa exemplaire. Il est donc dépensier, il ne compte absolument pas l'argent qu'il peut dépenser par jour, et il a les réflexes d'un gosse de riche arrogant qui méprise le reste de la population. Et si ce n'était que ça.. Soren est gars bien au fond mais sa façade le grille en deux secondes trente auprès des gens. S'il désire tout de même faire quelque chose de sa vie, il a tout de même deux pieds gauche et en plus de cela, il est impatient. Et pour surmonter cela, il lui faut une bonne grosse dose d'optimisme (qui n'apparaît pas souvent cela dit). Envers la population de fairview (qu'il déteste au plus haut point même s'ils n'ont absolument rien demandé), Soren se montre arrogant, clamant tout haut qu'il vient de New-York et ne se risquera jamais de se mélanger aux classes moyennes de cette banlieue pourrie. Il n'a pas beaucoup d'amis et pour cause, tout le monde le déteste et il le lui rend bien. Mais lorsqu'on apprend à le connaître, Soren se montre adorable, très (trop) possessif, et un poil jaloux. Il est fidèle et est prêt à tout pour le bonheur de ses proches (à part celui de ses parents). Il n'est pas timide pour un sous même si parfois il s'y prend affreusement mal et que ses lapsus lui ont déjà coûté pas mal de baffes de la part de jolies créatures. Les femmes, s'ils ne les connaît pas, ce sont des objets. A bon entendeur. ◄ S'il travaille au Fairview Social Club, ce n'est absolument pas parce que ça lui plait, loin de là. Faire la plonge, il déteste, servir les client, c'est un supplice et Soren a toujours eut l'habitude de se faire servir. Non, s'il est là, c'est pour la bonne cause. Jamais il n'aurait salit ses petites mains pour rien. S'il se lève tôt le matin ou s'il reste tard le soir, c'est bien pour économiser et ainsi, pouvoir repartir à New-York en emmenant avec lui sa soeur et en quittant cette banlieue de ploucs. ◄ Mais finalement, à force de travailler là (cela fait bien plus de deux ans et demi), Soren s'est découvert une passion pour les cocktails. En inventer et surtout, jongler avec des bouteilles. Il s'est donc inscris à des cours de " flair" afin d'apprendre cette technique et pouvoir animer un peu plus ce bar dont l'ambiance n'est pas tellement au beau fixe. ◄ Soren aime la littérature. S'il a un caractère de merde d'enfant pourri gâté, il n'en reste pas moins bien élevé et a reçu des cours depuis tout petit et depuis, il s'est découvert une véritable passion. Il a lu les plus grands classiques et est complètement incollable. ◄ Il aime faire la fête, il aime boire et tient admirablement bien l'alcool. Il adore séduire, être séduit, s'amuser mais au final, il ne tombe jamais dans quelque chose de concret. Il a vingt-quatre ans et ne désire pas se poser. ◄ Daenerys a été l'exception qui confirme la règle. Il s'est donné à coeur perdu dans leur relation et aujourd'hui il s'est prit une belle claque. S'il ne regrette absolument pas leur relation, il n'est pas prêt à se ré-engager. ◄ Il lui arrive de fumer mais attention, pas de simples cigarettes. Soren est excessif et de ce côté là, il se dit, autant fumer quelque chose de très fort. Et donc, lorsqu'il lui arrive de fumer, il n'y va pas de main morte et s'attaque plutôt à des joints. ◄ Il est gaga des animaux et notamment les petites bêtes à poils. Ainsi, il travaille également en tant que bénévole dans le chenil de la banlieue et pour ça, il ne se force absolument pas. Lorsqu'il est en présence de ces petites bêtes, il retombe en enfance et devient complètement niais. Il a d'ailleurs récemment adopté deux petites bêtes qu'il adore plus que tout et chouchoute comme s'ils étaient ses propres enfants. sock et fluffy.

~ goodbye stranger

PSEUDO/PRÉNOM: Pauline. ÂGE: 100 ans et toutes mes dents t'as vu. COMMENT CONNAIS-TU FML: Bazz' of course. CÉLÉBRITÉ: Le beau et sexy Penn Badgley. COMMENTAIRES: hmm le caca c'est délicieux (cf, la tour Montparnasse infernale).

______________________
J'aime tes yeux, tes cheveux, ton arôme. Viens donc la que je te goûte que je te fume. Tu es mon bel amour, mon anagramme.


Dernière édition par Soren Finnaghan le Mar 3 Juil 2012 - 8:48, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 38
HUMEUR : Lost.


MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 9:09

~ Crime of the Century

La porte de sa chambre claqua et le New-yorkais se laissa tomber sur son lit sans retenue aucune et dans un soupire qui en disait long. Si l'après midi avait plutôt bien commencé et que l'odeur du parfum fruité de Daenerys flottait encore dans la pièce. Mais Soren n'avait plus la mine de l'homme amoureux, niais et heureux qu'il affichait encore deux minutes auparavant. En s'engageant avec le demoiselle, il était à des années lumière de s'imaginer tomber amoureux d'elle. Et pourtant, son coeur jadis d’artichaut lui avait joué un sale tour et il se retrouvait comme un con, affalé dans son lit, à se ressasser cet après midi trop court avec sa petite amie qui lui avait formellement interdit de lui avouer ses sentiments. Les filles, décidément trop compliquées. Et en parlant de filles, la petite tête adorable de sa petite soeur venait d'apparaître dans l'encadrement de la porte. Le regard soucieux, Clare n'osa d'abord pas entrer, connaissant son frère par coeur, et sa fâcheuse manie d'être un (gros) poil lunatique. « Je peux entrer ? » Soren se releva sur ses coudes et afficha un sourire triste mais bienveillant pour simple réponse. Sa soeur ou la seule personne capable de comprendre son ressentit. Et, une porte qui claque, plus, un sourire triste, il n'en fallait pas moins à la blondinette pour comprendre que quelque chose ne tournait pas rond dans la vie de son grand frère chéri. Prudente mais bienveillante, Clare s'approcha et s'affala près de lui et posa sa tête sur son épaule. Pas besoin de parler. Parfois, les mots étaient de trop et dans la famille Finnaghan, les deux jeunes l'avaient bien compris. Avec seulement deux ans d'écart, ils s'étaient toujours admirablement bien entendu (sauf exceptions), avaient le même exactement le même caractère qui les rapprochaient d'avantage et la même vision des choses. Ils restèrent là, plusieurs minutes avant que Soren ne brise ce silence pesant mais apaisant. « Je l'aime. » Il sentit sa soeur tressauter sous son aveu. Soren Finnaghan n'avait donc pas un coeur de pierre et était capable d'aimer quelqu'un d'autre plutôt que lui même, donc ? Il la sentit sourire (ou du moins, il l'imagina) et ne put s'empêcher de la taquiner en la chahutant. Elle le réprimanda par un grognement adorable et les deux jeunes s'allongèrent face à face, sur le ventre. La séance confessions intimes pouvait commencer. « Et alors ? Pourquoi est-elle partie si vite, et en claquant la porte ? » Elle avait mit les pieds dans le plat. Elle les mettait toujours. Et bizarrement, elle était la seule (hormis Lou), qui avait droit à un sourire en retour plutôt qu'une droite. Le caractère du New-Yorkais était en rien facile à dompter mais les deux femmes de sa vie (comme il se plaisait à les appeler), avait réussit. Et admirablement en plus. « Elle a rien voulu entendre. » Grognon et encore blessé dans son orgueil d'homme-à-femmes, Soren répondit sèchement. Sa soeur ne lui en tint pas compte et afficha sa mine pensive. « Elle a peur, y a un truc qui l'empêche de se lâcher complètement avec toi. » Il ne put s'empêcher de rire à gorge déployée. Si parfois il se sentait chanceux d'avoir une petite soeur qui puisse analyser toutes ses histoires, là, elle n'avait pas servit à grand chose. Commencerait-il à penser comme une femme. Pitié. « Merci Clare, j'avais deviné tout seul. » Et elle n'avait pas réussit à plus démêler la situation. Les yeux fermés, Soren se rappela encore et encore cette scène comme un mauvais cauchemar impossible à oublier. Daenerys le hantait. A tel point, que plus rien d'autre n'avait d'importance. Seulement cette blessure béante qu'elle venait de lui laisser en claquant cette putain de porte.

Voilà plusieurs jours qu'il n'avait pas aperçu son joli minois blond et s'en était douloureux. Peu à peu, Soren se rendait compte (et cette constatation brisait ses principes de célibâtard endurcit), que Daenerys devenait une espèce de drogue de laquelle il lui était impossible désormais de se passer. Et il n'avait pas eut sa dose depuis plusieurs jours. Il arriva donc au bar pour prendre son service d'une humeur massacrante. Et aimable comme une porte de prison. Il avait tenté à plusieurs reprises de soudoyer le patron afin de savoir quels horaires elle prenait désormais afin de l'éviter, mais impossible. Cet homme était une tombe et même avec la plus grosse volonté du monde, il était impossible de lui tirer les vers du nez. Incapable de rester en salle et constater les couples puant les sentiments à plein nez, Soren préféra la plonge qui d'habitude lui filait de l'urticaire. Voir ces gens s'embrasser et s'aimer au grand jour le poignardait en plein coeur et nouait son ventre de plusieurs noeuds bien serrés qui lui filaient la nausée. Et pour tenter d'oublier le tout, le New-Yorkais se trouva une nouvelle passion pour les verres sales et le liquide vaisselle. Jusqu'à ce que le patron ne hurle le prénom interdit qui lui retourna en deux seconde l'estomac et lui fila le rose aux joues. Tel un adolescent de dix-sept ans, Soren délaissa sa vaisselle et sortit de la cuisine au pas de course, juste à temps pour l’apercevoir, elle. Ça y est, même si s'en était encore douloureux, son manque de dose journalière s'apaisa. « Danee. » Souffla-t-il si doucement qu'il fut surprit qu'elle ne se retourne. Le sourire qu'elle avait affiché s'effaça instantanément. Elle lui donna mal au coeur. Putain que cette fille le rendait haineux. Il ne supportait plus le fait d'être autant attaché à elle et qu'elle ait cet effet sur lui. Elle se jouait de lui, de ses sentiments et s'en était insupportable même si ce n'était pas intentionnel. Lâche, elle lui tourna le dos et sortit précipitamment du bar. Impossible de lui en vouloir, il était tout aussi l'âche qu'elle. Et malgré les protestation du gros patron, Soren s'élança à ses trousses. Il se découvrit un courage jusque là éteint. Jamais au grand jamais il n'aurait pensé courir après une fille. C'était plutôt l'inverse et jusqu'ici, ça lui convenait plutôt bien. Il la rattrapa et se posta devant elle. « Tu m'évites. » Le visage baissé, elle fut apparemment bien plus intéressée par ses chaussures ou le sol intact du trottoir plutôt que par lui et son visage soucieux. Doucement, il lui releva le visage. « Dis moi ce qu'il s-- » Impossible de terminer sa phrase. Elle se dégagea et ce coup-ci, le regarda droit dans les yeux. « Je ne veux pas, je ne suis pas prête ! Et si tu es incapable de le comprendre, il vaut mieux que tu arrêtes de me harceler. » Elle le surprit. Un instant, le New-Yorkais resta hébété, incapable de répondre quoique ce soit. Son aplomb habituel avait disparu, totalement. Il serra la mâchoire. Alors, elle n'était pas prête. En quelques secondes, il pesa le pour et le contre de leur relation et soupira, longuement. « J'arrête, alors. » Malgré ce trou béant dans son ventre et son coeur lourd, il resta calme et doux. Comme s'il parlait à une petite fille incapable de remonter sur son vélo après une chute. D'un côté comme de l'autre, ils baissèrent la tête. Il l'effleura, une dernière fois, et retourna à sa plonge. Comme si de rien était en apparence, abattu à l'intérieur.
Installé devant un jeu vidéo débile devant lequel il s'énervait depuis plus de trois heures, Soren balança la manette à travers le salon. Celle-ci s'écrasa contre un mûr et le New-Yorkais se laissa aller dans le canapé douillet de la maison familiale. Depuis plusieurs jours, il avait cette désagréable sensation d'être complètement vide. Il n'avait revue Daenerys qu'une seule fois, en allant frapper chez elle et quémander de ses nouvelles comme un SDF quémande des sous. Il était ressortit de cette entrevue complètement bouleversé et depuis, il ne cessait de penser à elle, son joli minois, ses cheveux blonds dans lesquels il adorait passer ses doigts et sa voix qu'il reconnaîtrait certainement entre mille. Sans parler de son corps pour lequel il donnerait plusieurs années de sa vie pour le simple plaisir de le serrer une dernière fois. Il avait essayé tant bien que mal de l'oublier dans les bras d'autres filles à l'occasion de sorties avec sa soeur ou des amis mais aucune n'avait la classe, le caractère et toutes les particularités de la demoiselle qui faisait qu'il en était raide dingue. Plongé dans ses pensées comme dans un vieux conte, la sonnette dû s'y reprendre à deux fois avant que Soren n'émerge et se lève pour ouvrir et tomber sur sa meilleure amie à la mine affreuse. S'il ne la connaissait pas si bien, il se serait certainement moqué. Entre eux, un petit jeu s'était installé au fil des années. Aucune ambiguïté ne s'était nichée entre eux et ils avaient plutôt l'air de faire partie de la même famille plutôt qu'être de simples amis. Le New-Yorkais lui se plaisait à dire qu'elle était en vérité son âme soeur au sens le plus pur du terme. « Je peux m'installer ici ? » Il comprit. Les yeux mouillés, la mine affreuse et le désir de quitter son chez elle. Ils avaient rompu. Sans un mot, il ouvrit ses bras et y accueillit sa meilleure amie qui put enfin se lâcher. « Evidemment. » lui répondit-il dans un murmure au creux de son oreille avant d'embrasser tendrement sa chevelure et la porter jusqu'au canapé. Voilà un moment qu'il ne l'avait pas revue, pensant que sa vie était un véritable conte de fée. Il s'était complètement planté et avait oublié de la protéger comme il le faisait d'habitude. Et il s'en voulait. Lou ne pouvait pas souffrir, il devait être là pour elle et pour son bonheur. La rendre malheureuse revenait à le briser lui aussi.

______________________
J'aime tes yeux, tes cheveux, ton arôme. Viens donc la que je te goûte que je te fume. Tu es mon bel amour, mon anagramme.


Dernière édition par Soren Finnaghan le Lun 2 Juil 2012 - 20:51, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gonna fuck up your ego!

MESSAGES : 1441
HUMEUR : Goofy, crazy


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES: Serveuse dans un café
RELATIONS:
STATUT: Célibataire

MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 10:12

PENN omfg faint
Bienvenue!
Yen a une qui sera contente
bon courage avec ta fiche! I love you

______________________
I'm not so good with the advice. Can I interest you in a sarcastic comment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✣ she loves blindly and recklessly even if it consumes her.

MESSAGES : 231


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES:
RELATIONS:
STATUT:

MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 11:24

Je suis contente très très très contente Woo .
Merci encore de tenter et bienvenue I love you
(ps: le titre GoT on va être pote toi et moi je te le dis mdr )

______________________

BLABLABLABLA
blablablabla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 38
HUMEUR : Lost.


MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 11:47

Contente de faire une heureuse, tu en as fait une en pondant ce superbe scénario. Héhé
Karen et Blake, que des belles gosses. *-*

______________________
J'aime tes yeux, tes cheveux, ton arôme. Viens donc la que je te goûte que je te fume. Tu es mon bel amour, mon anagramme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 11:50

PENN. *-* Bienvenue ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MESSAGES : 38
HUMEUR : Lost.


MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 12:02

Merci. I love you
D'ailleurs, je recherche pas mal de liens, si ça intéresse quelqu'un. Je préfère construire ma fiche sur des liens déjà prédéfinis donc si Soren vous intéresse pour ce que Daenerys en a décrit, je suis preneuse. *-*

______________________
J'aime tes yeux, tes cheveux, ton arôme. Viens donc la que je te goûte que je te fume. Tu es mon bel amour, mon anagramme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 117


MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 14:44

Bienvenue parmi nous! I love you Yahh
Bonne rédaction de fiche.

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 11


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES: guide, au winslett park zoo.
RELATIONS:
STATUT: Relation complexe

MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 15:34

mon petit soren. hin I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 300
HUMEUR : plutôt bonne.


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES:
RELATIONS:
STATUT: En couple

MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 18:24

Bienvenue parmi nous I love you

______________________
▷ And then we kiss your love comes alive on my lips. I feel a rush coming over me, over me and when we touch. This moment when everything's still, I close my eyes and then we kiss. lyrics britney spears - and then we kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 214


MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 18:46

Bienvenue sur fml Yahh

______________________

I wanna be drunk when I wake up.
On the right side of the wrong bed. And every excuse I made up. Tell you the truth I hate. What didn't kill me. It never made me stronger at all. ES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 87


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES: Serveuse chez Benny's
RELATIONS:
STATUT: Célibataire

MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 19:25

Bienvenue parmi nous I love you

______________________
Never stop. Never stop fighting. Never stop dreaming. And don’t be afraid of wearing your heart on your sleeve - in declaring the films that you love, the films that you want to make, the life that you’ve had, and the lives you can help reflect in cinema. for myself, for a long time… Maybe i felt inauthentic or something, i felt like my voice wasn’t worth hearing, and i think everyone’s voice is worth hearing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 19:30

Le grand frère a la classe. hin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✣ stuck in that time when we called it love.

MESSAGES : 56


MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Lun 2 Juil 2012 - 22:59

Ta fiche elle est juste magique les anecdotes et tout tu me vends du rêve I love you

______________________
udc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 38
HUMEUR : Lost.


MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Mar 3 Juil 2012 - 8:49

Contente que ça te plaise. faint I love you

______________________
J'aime tes yeux, tes cheveux, ton arôme. Viens donc la que je te goûte que je te fume. Tu es mon bel amour, mon anagramme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 71
HUMEUR : :)


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES: Etudiant en lettres
RELATIONS:
STATUT: Célibataire

MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Mar 3 Juil 2012 - 9:32

Bienvenue parmi nous Héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINISTRATRICE DE FML

MESSAGES : 1464


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES: Barmaid et troubadour
RELATIONS:
STATUT: Célibataire

MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Mar 3 Juil 2012 - 13:50

Je sais que Juno a déjà mentionné qu'elle aimait ta fiche, mais je vais quand même attendre qu'elle passe par ici pour la valider.

______________________
<img src="http://24.media.tumblr.com/tumblr_m6fvgisrjd1r4sd5ro3_250.gif"; width="210px">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✣ she loves blindly and recklessly even if it consumes her.

MESSAGES : 231


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES:
RELATIONS:
STATUT:

MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   Mer 4 Juil 2012 - 11:55

Juno valide I love you

______________________

BLABLABLABLA
blablablabla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: の winter is coming. (soren)   

Revenir en haut Aller en bas
 

の winter is coming. (soren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Take a Walk On the Wild Side-
Sauter vers: