Partagez | 
 

 It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Jeu 5 Juil 2012 - 19:36

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Je m'étais interdit de le revoir. C'était idiot, mais j'avais honte. Il était le seul à qui je ne pouvais pas mentir dans les yeux et dire que tout allait bien. Je lui en voulais même pas de n'être pas venu me voir à l’hôpital. J'avais détesté tout ses passages dans ma chambre pour me communiquer soutiens et amours. Moi, je voulais oublié à présent. Je ne voulais pas être le paria montrer du doigt, celui qui avait été enlevé et abusé par un monstre pendant ses longs mois. C'était déjà assez dur de vivre avec ce fardeau pour le restant de ma vie. Mon corps n'avait pas fini de cicatriser, j'avais encore ses énormes pansements dans le dos et sur le ventre. Alors, aujourd'hui je voulais faire du bien à mon cœur, je voulais voir Sully'.

J'avais pris mon vélo et j'avais fait le trajet que je connaissais bien jusqu'à la palissade devant sa maison. C'était complétement égoïste et je le revendiquais. Mais, une force en moi me poussait à savoir comment il allait, ce qu'il était devenu, une nouvelle coupe de cheveux ? Un petit ami peut-être ? Je demandais pas grand chose. Je me doutais bien que j'avais loupé ma chance avec lui. Toutefois, tout en quittant la scelle de mon vélo, je n'arrêtais plus de prier tout les dieux de la création pour avoir encore quelques chances de gouter ses lèvres à nouveau. Cela m'avait permis de tenir, il m'avait permis de tenir. Dans les heures, les plus noires, je n'avais pas pensé à mes parents, à un Dieu, tout simplement à lui.

Je poussais la porte de son jardin et mes pas se faisaient de plus en plus lent alors que je commençais à gratter frénétiquement mon épaule gauche. Mauvaise idée quand on porte un tee-shirt blanc, quelques taches rouges me firent arrêter aussitôt. Stupide pansement que je devais changer. Soudainement, devant sa porte, j'ai eu peur, la peur qu'il avait une bonne raison à ses silences. Peut-être que j'avais fait quelque chose de mal ? Je prenais mon courage à deux mains et je sonnais à sa porte. J'allais reprendre les cours la semaine prochaine, je ne voulais pas vivre ce moment au milieu des couloirs. Si Sully' ne voulait plus jamais me parler, je préférais l'entendre maintenant. Comme un enfant, j'ai attendu que la porte s'ouvre, tout en mordillant mon pouce. Ne pouvant m'empêcher dés que j'ai vu son visage de faire mon idiot: « Salut, j'ai cru sentir l'odeur des cookies !? Et, tu m'invites même pas ? Tu allais te les manger tout seul c'est ça ? C'est très cruel, monsieur Mcberry. Je vais devoir le faire remonter à la police des cookies. »

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Luan Flaniggan le Jeu 12 Juil 2012 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Jeu 5 Juil 2012 - 20:03

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

La culpabilité était en train de ronger Sullivan. Depuis le retour de Luan, il ne pensait qu’à ça. Qu’à lui, qu’à ces remords qu’il ne cessait de ressentir. Comment réagirait-il si il savait que le jeune homme avait perdu foi en la vie, qu’il l’avait cru mort ? Mal peut-être. Et ce n’était pas ce qu’il voulait. Alors il décida de choisir la fuite au lieu d’affronter cette angoisse qui était en train de le tuer. Quoi qu’il en soit, il avait passé la matinée à travailler sur un devoir qu’il devait rendre le lundi même. L’Après midi ne fut pas plus mouvementé ; alors que sa mère cuisinait dans la grande cuisine américaine, il passa le début d’après midi affaler dans le canapé, allant de chaînes en chaînes. A vrai dire, le lycéen ne regardait pas vraiment la télé. Non, il était trop préoccupé. Toutes ses pensées le ramenaient encore et toujours vers Luan, si bien qu’il ne pouvait se concentrer sur autre chose.

Jusqu’à ce que la sonnette de la demeure Mcberry ne retentisse dans la maison. Sa mère étant occupée dans la cuisine, il décida d’aller ouvrir. Si seulement il s’attendait à tomber nez à nez avec lui .. Peut-être aurait-il envoyé sa mère, pour retarder encore ce moment. Bref, dés qu’il vit Luan, il n’eut qu’une envie ; l’enlacer. Le sentir contre son corps, afin de voir qu’il était vraiment là, qu’il était enfin de retour dans sa vie. Mais non, il ne pouvait pas. Pas après l’avoir fuit depuis qu’il était revenu, pas avec la culpabilité qu’il ressentait sans arrêt. Cependant, Sullivan rit nerveusement face à la plaisanterie de son .. Comment le qualifier ? Ami ? Peut-être. Il ne savait pas. Il était bien plus qu’un ami, il ne fallait pas se voiler la face. Il ne put s’empêcher d’examiner Luan. Il constata qu’il n’avait pas oublier chaque trait de son visage. Il le trouvait encore plus beau qu’avant - alors qu’il pensait que c’était impossible -. Son regard s’arrêta sur son épaule où il repéra quelques gouttes de sang, ce qui l’affola. « Qu’est-ce que tu as là ? » demanda-t-il, inquiet. Sullivan n’était que l’ombre de lui-même. En temps normal, il aurait de suite répondu à sa blague par une autre. Mais il n’était pas en état, incapable d’agir normalement. D’ailleurs, il n’osa même pas regarder Luan dans les yeux. « Tu .. Tu veux rentrer ? » s’enquit-il finalement, son regard le fuyant toujours. Était-ce une bonne idée dans l'état actuel des choses ? Peut-être pas. Il n'en savait rien pour être franc.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Jeu 5 Juil 2012 - 20:48

C'est le cœur sautillant et chevrotant que Luan recroisa les yeux de celui qui lui avait tellement manqué. Il dévora chacun de ses traits. Il avait grandit bien sûr et il était encore plus beau que dans son souvenir. Ou alors, il lui avait tout simplement trop manqué ? Ce léger rictus qu'il n'avait qu'avec lui, entre envie de lui sauter au cou et de tout simplement le prendre dans ses bras. Est-ce qu'il pouvait faire cela ? Qu'est ce qu'ils étaient maintenant ? Flaniggan se posait tout en déglutissant sur cette porte ouverte, mais ne découvrant pas un Sully' des plus accueillant. Peut-être vexé que sa blague ne le fasse pas réagir, mais il se gratta à nouveau l'épaule, avec l'envie viscérale de tourner les talons, de sauter sur son vélo et s'enfuir très loin. Cependant, la question de Sully' alors qu'il lorgnait sur son épaule, le fit retirer sa main pour la faire retomber le long de son corps agité par ces retrouvailles. « Rien. C'est des plaies qui ont pas finies de cicatriser et cela me gratte. », s'empressa t-il de dire pour rassurer son ami.

A la place, le jeune blond se gratta le haut du crâne, ne reconnaissant plus vraiment l'ami qu'il avait laissé. C'était lui qui le mettait mal à l'aise. Il n'avait pas besoin de dessin. Il connaissait Sully' depuis trop d'années maintenant pour ne pas comprendre cela, tout cela en cherchant son regard qui le fuyait. Qu'est-ce qu'il avait envie de l'attraper, de le secouer et de lui hurler: Regarde-moi ! Mais, c'est la gêne qui s'installa à la place et il fronça des sourcils en l'entendant lui demander s'il voulait rentrer. Si Luan n'était pas venu chercher querelles, son ami connaissait son caractère emporté. Il accepta d'un signe de tête avant d'ajouter. « Oui, je veux bien. J'aimerais qu'on parle sans que tout le quartier en parle demain. », rétorqua t-il avant de s'inviter et de lui même fermer la porte. Une fois à l'intérieur, il se colla à celle-ci et chercha à nouveau le regard si magnifique du jeune garçon. « Je vais être direct... Tu m'évites ? J'ai fait quelque chose de mal ? », souffla t-il comme un murmure alors qu'il ne pouvait plus s'empêcher de dévorer des yeux Sullivan. Flaniggan jeta un regard à son pansement qu'il fallait absolument qu'il arrête de toucher, car les taches rouges se mirent à s'étendre un peu plus le long de son épaule.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Ven 6 Juil 2012 - 12:17

Rapidement, Luan pénétra dans la demeure Mcberry et se posta en face de Sullivan qui était toujours aussi nerveux. « Je vais être direct… Tu m’évites ? J’ai fait quelque chose de mal ? » demanda-t-il alors, créant la stupeur chez Sulli. Il pensait vraiment que c’était de sa faute si il se comportait de cette façon ? Evidemment que non. Il n’y était pour rien. Le seul responsable était le lycéen et sa conscience également, puisqu’il ne cessait de s’inquiéter, de culpabiliser. Il hésita quelques instants. Devait-il tout lui dire, déjà ? Il savait que quoi qu’il arrive, il cracherait le morceau. Luan était du genre à insister et à ne pas vous lâcher tant qu’il ne sait pas ce qu’il va pas. Alors autant éviter de perdre du temps pour rien, non ? Son regard le fuyant toujours, il releva cependant la tête vers lui. « Non, tu n’y es pour rien.. » avoua-t-il pour commencer. C’est ce moment que choisit sa mère pour venir le voir. Elle salua chaleureusement l’invité avant d’indiquer à son fils qu’elle devait s’absenter une heure ou deux. Ainsi, elle allait le laisser seul avec Luan ? Il déglutit, mal à l’aise.

Une fois sa mère partie, Sullivan essaya de trouver du courage, de se motiver à avouer ce qu’il n’allait pas à Luan. Il prit une profonde inspiration avant de se lancer. « C’est ma faute. Je .. J’ai perdu foi en toi, en ton retour. Au bout de six mois, j’ai arrêté les recherches, je pensais que t’étais mort. Je m’en veux, Luan. T’étais en train de souffrir et moi, j’ai arrêté, j’ai rien fait de plus pour t’aider. » confia-t-il alors, fermant les yeux. Il s’en voulait vraiment et surtout, se détestait à l’heure actuelle. Si seulement il avait continué à y croire. Si seulement il avait continué les recherches .. Peut-être que ça aurait changé quelque chose, qu’on aurait retrouvé le jeune homme plus tôt et qu’il aurait été moins torturé. Pour la première fois depuis l’arrivée de son .. Ami sur le pas de sa porte, Sullivan osa le regarder dans les yeux. Sans savoir pourquoi, croiser son regard était douloureux. « Je suis vraiment désolé.. » ajouta-t-il en guise d’excuse. Mais ce n’était pas suffisant, évidemment. Des excuses aussi pathétiques ne suffiraient probablement pas. Allait-il lui en vouloir pour ça ? Pitié, non. Tout, mais pas ça. Il savait qu’il ne le supporterait pas, si Luan s’éloignait de lui et décidait de ne plus lui adresser la parole du tout.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Ven 6 Juil 2012 - 12:48

C'est le cœur lourd que Luan attendait sa réponse, et il avait décidé de ne pas quitter sa place avant de l'avoir, ses lèvres plus agitées que jamais. C'est donc avec un léger sourire satisfait qu'il sentit un poids disparaitre de ses épaules quand Sullivan le rassura et lui avouer qu'il n'y était pour rien. Il était hors de question de remettre en cause les paroles de son ami. S'il avait bien quelque chose qu'il savait de lui, c'est qu'il était un jeune homme honnête et ses paroles étaient d'or. Le jeune blond voulut ouvrir la bouche, des centaines d'autres questions glissant sous la langue, mais l'apparition de la mère de son ami le fit reculer. Elle le salua et s'inquiéta pour sa santé. Luan prononça les mots qu'ils prononçaient tout les jours pour rassurer. Même si pour cela il devait mentir. « Bonjour, Madame Mcberry. Oui, je vais très bien maintenant, je vous rassure. Tout cela c'est derrière moi. Je vous remercie, c'est très gentil de votre part. » Elle l'embrassa, ce qu'il avait l'habitude et qui ne le dérangeait pas, mais alors qu'elle s'en allait pour quelques heures. Le jeune Flaniggan vit Sully' déglutir, comme si ce moment était si pénible pour lui.

Cette vision l'attrista et lui retourna l'estomac. C'est qu'il avait imaginé une centaine de fois ces retrouvailles, quelque chose de si émouvant qu'ils seraient tombés en larmes tous les deux. Mais là, ils en étaient si loin. Tout en se grattant l'épaule par palier sa propre gêne. Le silence s'installa quelques secondes avant d'entendre enfin la voix si sirupeuse de son camarade. Ses doigts se crispèrent sur son pansement à chaque nouvelles paroles de Sully'. Il comprenait maintenant pourquoi il l'avait fui. Il s'en voulait de n'avoir pas cru en son retour, de ne pas avoir fait plus d'effort. Mais, est ce que le jeune Mcberry pouvait savoir à quel point Luan se moquait de tout ça. Lui, même avait pensé ne jamais ressortir de cette cave. Il chercha donc le regard de son ami et quand il le croisa enfin. Il l'entendit s'excuser, mais ressentit surtout toute la culpabilité qu'il pouvait porter en lui. Luan agita la tête ému et sans un mot se jeta sur son voisin pour le prendre dans ses bras. « Arrête, tout de suite ! Personne n'est coupable dans cette pièce, ni moi, ni toi. Le seul coupable, c'est le monstre qui m'a fait ça. » Il le serra dans ses bras dans une étreinte si dévorante. Ne voulant plus le lâcher, son nez frôlant sa nuque et son souffle terminant par déverser dans un murmure à peine audible: « Tu m'as tellement manqué, Sully'... »

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Ven 6 Juil 2012 - 19:12

Lorsqu’il sentit Luan se jeter dans ses bras, Sullivan ressentit un soulagement intense. Ainsi, il ne lui en voulait pas d’avoir arrêté d’espérer. Désormais, il se sentait incroyablement idiot d’avoir pensé ça. Après tout, son ami avait raison. Le seul coupable était l’homme qui lui a fait subir tout ça. Même si le jeune Mcberry n’était pas violent, il savait que si un jour, il venait à croiser cet homme - c’était probablement impossible puisqu’il allait sans doute se faire incarcérer mais bon -, il ne saurait pas se contrôler. Durant les six premiers mois, quand il recherchait activement Luan, cette rage à l’encontre du kidnapper de son Luan, l’avait aidé à tenir, à le chercher désespérément. Mais petit à petit, cet rage n’avait pas suffit et avait été estompé par son chagrin et son désespoir, désormais omniprésent. Maintenant, il était de retour. Et le lycéen avait bien l’intention d’en profiter tant il lui avait manqué.

« Tu m’as tellement manqué, Sully’… » Ces paroles ramenèrent Sullivan à lui. Il ferma les yeux, serrant le jeune homme contre lui. Son odeur lui emplit les poumons, réveillant ainsi les envies de Sully’. Avant tout ça, il ignorait qu’il tenait à lui à ce point là. Leur relation était vraiment compliquée. Aujourd’hui aussi, mais c’était différent. Plus question de s’envoyer des vacheries à la gueule. Pas après ce qu’ils avaient traversé et les souffrances qu’avaient enduré Luan. « Tu m’as manqué aussi.. » confia-t-il dans un murmure. Il se décala un peu, son visage restant très prés de celui du jeune Flaniggan. Il en profita pour admirer chaque trait de son visage, essayant de remarquer les différences engendrées par le temps. Peu importait les neufs mois écoulés ; il était toujours aussi beau. Sa main vint se poser sur sa joue, la caressant doucement, tendrement. « J’ai pas arrêté de penser à toi, même lorsque je pensais que tu étais .. » Il ne termina pas sa phrase, le dire étant bien trop douloureux. Rien qu’à cette pensée, son cœur se serra. Il n’avait pas l’habitude de se confier sur ses sentiments. Mais là, la situation l’imposait. Il ressentait le besoin de lui dire tout ça, comme si il avait peur de le perdre. Le visage de Sullivan se rapprocha légèrement du sien, ses lèvres frôlant les siennes, joueuses. Puis, sans perdre plus de temps, il l’embrassa, d’abord tendrement, lui montrant à quel point il tenait à lui, à quel point il lui avait manqué au cours de ces longs mois.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Sam 7 Juil 2012 - 8:17

« Tu m’as manqué aussi.. » Le cœur du jeune blond s'emballa comme un rythme de samba endiablé face à ses paroles. Sa poitrine chevrotante et n'arrêtant plus de frôler celle de son voisin, comme pour lui démontrait comme il avait pu lui manquer. Même si ce genre de rapprochement n'avait été vraiment leurs moyens de communiquer entre eux. Car, là, même en se concentrant le jeune d'origine irlandaise n'avait aucune plaisanterie en réserve, aucune boutade. Ils s'étaient manqués et Luan ne voulait plus qu'une chose: rattraper tout ce temps qu'on leur avait volé. Comme le blond pouvait maudire cet homme qui l'avait privé du regard si doux de son ami, ses blagues, ses piques et surtout ce baiser échangé.

Dans ses bras, Luan ne pensait plus qu'à ce baiser, mais il était si loin à présent. Et, quand son voisin se décala et que leurs regards se croisèrent à nouveau. Il ne put s'empêcher de fixer ses lèvres un court instant avant de scruter son visage et de le redécouvrir comme semblait le faire Sullivan. Il le trouvait beaucoup plutôt mature et les traits plus concentrés. Cependant, cela n'enlevait rien de ses charmes au contraire. « J’ai pas arrêté de penser à toi, même lorsque je pensais que tu étais .. » Luan se mit à frémir face à la main de son ami sur sa joue. Comme un chat, il se frotta à sa paume avec une étrange dévotion tout en fermant les yeux. « Mais, je ne le suis pas...Je ne sais pas comment j'ai fait. Toutefois, penser à toi m'a fait tenir... » Comme deux aimants, leurs visages se rapprochèrent, Luan comme son ami alla jouer avec les lèvres voisines. Comme il avait besoin de ça, c'était complétement égoïste. Ouvrant la bouche, il accueillit se baiser et il remonta ses mains pour les passer autour du cou pour l'enserrer et le garder à tout jamais. Décollant à peine les lèvres, entre deux souffles brulants. « Embrasse-moi encore...Ne t'arrête pas...Je t'en supplie ne t'arrête plus... », sembla t-il implorer, les traits de son visage se contractant et une larme perlant sur sa joue pour finir par être retenue indéfiniment par son menton. On lui avait fait tellement mal, qu'il avait ce besoin viscérale de tendresse, une tendresse qu'un seul jeune garçon pouvait lui offrir: Sullivan Mcberry.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Sam 7 Juil 2012 - 23:43

« Embrasse-moi encore…Ne t’arrête pas…Je t’en supplie ne t’arrête plus… » implora Luan alors qu’une unique larme perla sur sa joue. Cette vision, celle de son ami en train de souffrir, fendit le cœur de Sullivan qui ne souhaitait que son bonheur, Non, il ne pouvait supporter une telle image, cela le révoltait davantage encore contre l’homme qui avait fait souffrir toutes ces immondices au jeune homme. Comment un être humain pouvait-il être si cruel ? Ce n’était pas normal, cet homme devait être dénué de tous scrupules et surtout, de toute humanité. Faire souffrir les gens de cette manière c’était .. Bref, le lycéen ignorait comment il devait réagir. Il n’avait pas l’habitude de se retrouver dans cette position, dans celle du type devant réconforter quelqu’un. En général, il s’en sortait avec quelques plaisanteries qui suffisaient à faire sourire l’autre ; là, aucune plaisanterie ne lui venait. De toute façon, ce qui lui était arrivé était bien trop grave pour qu’il puisse en plaisanter. A l’aide de son pouce, il frotta doucement la larme se trouvant sur la joue de Luan. Puis, obéissant docilement à sa demande, il posa ses lèvres sur les siennes à nouveau. Cette fois, son baiser était plus passionné. Une manière de lui dire vas y, accroche toi à moi, je suis là pour toi. En quelque sorte. C’était sa façon à lui de faire passer un message, puisqu’il n’était pas vraiment doué avec les mots.

Le jeune Mcberry était plus que comblé par cette nouvelle proximité. Il en avait rêvé depuis leur dernier échangé, quelques mois plus tôt. Désormais, cela se réalisait, pour son plus grand bonheur. Comme si le simple toucher des lèvres suffisaient à réveiller les envies primaires de Sullivan, celui-ci plaqua doucement son ami contre la porte. Ses mains descendirent jusque sa taille, s’y posant, alors qu’il ne quittait pas ses lèvres, leurs langues s’étant lancées dans une danse endiablée. Sans qu’il ne s’en rende réellement compte, l’une de ses mains s’était glissé sous le tee-shirt de son voisin, voulant caresser son torse. C’est alors que sa main rencontra un bandage, le ramenant à la réalité. Il ne pouvait pas faire ça tant qu’il ne lui avait pas parlé, tant qu’il ne savait pas ce qu’il avait enduré. Ses mouvements s’arrêtèrent, son visage se séparant du sien à regret, bien que leurs fronts restés toujours collés l’un à l’autre. « Il faut qu’on parle .. Raconte moi ce qu’il s’est passé. » murmura-t-il. Il était inquiet vis-à-vis de l’état mental de son ami. Cependant, il gardait ses craintes pour lui pour l’instant.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Dim 8 Juil 2012 - 8:26

Luan frissonna devant toute cette attention, ce rapprochement qu'il avait rêvé si souvent dans les moments les plus difficiles. Bien-sûr cette tendresse était bien loin de ce qu'ils étaient, mais là le jeune blond n'avait plus envie de quitter les bras de Sullivan. Se frottant à cette main qui chassa sa larme. C'était une larme de joie bien-sûr, car il l'embrassait et tout explosa à l'intérieur du jeune Flaniggan. Ils jouèrent avec la langue de l'autre et il se colla encore plus fort contre lui. Sa main s'aventurant comme celle de son camarade sous son tee-shirt, effleurant sa peau et remontant jusqu'à sa nuque pour l'enserrer entre ses doigts. Cette chaleur coulant entre ses reins, alimentant son plaisir mais aussi sa douleur, face à toutes ses blessures qui se réveillaient une à une. Contre sa volonté, il serra les dents et se crispa quand les doigts de Sullivan effleura l'énorme bandage autour de ses côtes. « Aie...Pardon... », céda t-il sachant qu'il devrait répondre à certaines questions maintenant.

« Il faut qu’on parle .. Raconte moi ce qu’il s’est passé. » C'est à regret qu'il vit le visage de Sullivan s'écarter même s'ils avaient toujours leurs fronts collés l'un contre l'autre. Le jeune blond baissa le regard, c'était lui qui était à présent gêner. Leurs regards attirés vers le bas. C'est frissonnant que Luan souleva son tee-shirt, sans l'enlever: découvrant un énorme bandage sur le côté droit et qui continuait dans son dos. Cette question qu'on venait de lui poser, il avait garder le silence pour chaque personne avant Sullivan, mais pas pour celui pour lequel il avait toute la confiance du monde. Il déglutit pour se donner de la force et avec sa main de libre attrapa la main de son camarade pour l'approcher de son pansement. « Là, c'est ici qu'il frappait avec ses poings si je me débattais quand il venait... » Guidant les doigts de Sully' comme si son corps était une carte, il les déplaça sur le côté gauche où il avait encore des marques de bleus, violets et jaunes. Mais, heureusement que son corps cicatrisait et bientôt comme les médecins lui avaient annoncés, il ne porterait plus aucune marque de ce monstre. « Quand je pense...Que je voulais que tu sois mon premier...Est-ce que je te dégoute maintenant ? Tu aurais le droit...Je ne sais même pas comment je pourrais encore donner envie à quelqu'un après tout ce que ce salaud m'a fait... », chuchota t-il tout en ne pouvant toujours pas regarder Sullivan dans les yeux. Il était direct, mais le jeune blond ne voulait plus perdre de temps même s'il donnait une mauvaise image de lui-même. Pourquoi mentir ? Il pensait s'offrir à Sullivan et cela dés leur premier baiser si le destin n'en avait pas décidé autrement.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Dim 8 Juil 2012 - 9:25

Lorsque Luan souleva son tee-shirt, laissant apercevoir de nombreux bleus ainsi qu’un gros bandage, Sullivan sentit sa haine envers son agresseur s’augmenter davantage encore. Il s’en était pris à SON Luan, il l’avait marqué à vie - peut-être pas physiquement, mais mentalement, c’était sûr et certain -. A cause de lui, peut-être qu’il n’arrivera pas à redevenir l’homme qu’il était avant, plein de vie, toujours en train de plaisanter .. Puis, il avait beau prétendre que ça allait, c’était faux. Il ne pouvait pas bien aller, pas après cette terrible épreuve par laquelle il venait de passer. Les paroles qui suivirent surprirent Sullivan, pour différentes raisons. La première ? Il ignorait que Luan désirait que ce soit lui le premier. Ca le touchait, l’émouvait vraiment. Ce qui le surprit également fut le fait que son voisin pensait qu’à cause de tout ça, Sullivan ne voulait pas de lui. C’était ridicule ; cette épreuve n’avait pas changé ses sentiments et envies envers son ami, au contraire, ils s’étaient renforcés. « Ne dis pas n’importe quoi.. » murmura-t-il alors. Sa main vint attraper la sienne, leurs doigts se nouèrent alors. De sa main libre, il releva la tête du jeune homme en soulevant son menton. Le lycéen chercha à capter son regard. « Je .. J’ai toujours envie de toi, envie d’être avec toi. Rien ne peut changer ça, sois en sûr. » lança-t-il à l’intention de son ami.

C’était probablement la première fois qu’il s’attachait autant à quelqu’un. Il fallait avouer que cela l’effrayait, de dépendre autant de quelqu’un. Parce que c’était ça ; son humeur, son bonheur, tout ça dépendait de lui. La preuve avec ces derniers mois, Sullivan n’était plus que l’ombre de lui-même tellement il lui manquait. Il l’entraina jusqu’au salon où il l’invita à s’assoir, lui demandant de rester là et ne pas bouger. Il alla jusque la cuisine et prit l’assiette emplie de cookies se trouvant sur la table ainsi que des sodas pour pouvoir se restaurer. Rapidement, le lycéen revint jusqu’au salon et déposa le tout sur la table. Souriant au beau blond, s’installa à côté de lui sur le canapé. « Par contre, j’te connais, évite de tout bouffer quand même. » lança-t-il en riant légèrement. Luan était un véritable estomac sur pattes et Sully savait que si il le voulait, il pouvait engloutir tous les cookies à lui tout seul. Décidant de revenir à un sujet plus sérieux, il fixa son ami, inquiet. « Mais .. Comment tu vas depuis ton retour ? » s’enquit-il.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Dim 8 Juil 2012 - 12:26

Luan aurait pu en pleurer tellement il était chamboulé par ce corps qu'il montrait pour la première fois à une autre personne que le corps médical ou policier. Il en avait honte et il ne savait pas encore comment il allait gérer les cours de sport. Il ne se voyait pas se déshabiller devant ses camarades. Mais, face à Sullivan, il n'en avait aucune honte. Aucune peur. Plutôt la peur de ne plus plaire à celui qu'il n'avait pu oublier. Le jeune irlandais se sentait comme un débris, ce monstre l'avait brisé mentalement et physiquement. Il ne se voyait pas comment plaire alors qu'il se trouvait lui-même hideux. D'après son thérapeute, c'était une phase normale et cela allait passé. Mais, cela n'empêchait en rien de le faire souffrir, peut-être encore plus que ses blessures. Alors, quand Sullivan le rassura dans un murmure si délicieux et qu'il entoura ses doigts dans les siens. Il baissa son tee-shirt et lui sourit. Ce premier vrai sourire qu'il venait de lui décrocher. « Je .. J’ai toujours envie de toi, envie d’être avec toi. Rien ne peut changer ça, sois en sûr. » Luan se mordit les lèvres ne pouvant le croire, mais le voulant tellement. Il regarda son ami avec un regard pleins d'étoiles. « C'est vrai ? Tu n'as rencontré personne pendant mon absence ? Tu pourrais...Cela serait normal...J'ai pas le droit d'être jaloux...Tu es tellement parfait, Sully'... »

Le jeune blond assumait à peine ses pulsions pour les hommes. Ce monstre l'avait brisé et une part de lui-même détestait être intéressé par la gente masculine. Il ne pouvait s'empêcher de se haïr, mais étrangement avec Mcberry, c'était différent. Il se sentait plus courageux avec lui. Lui, avouer ses sentiments, c'était si normal, mais après vécu l'enfer, il n'avait plus vraiment envie de se poser des questions. Il voulait vivre l'instant comme s'il était le dernier. Il suivit son ami jusqu'à son salon et tomba dans son canapé. Ne pouvant s'empêcher de faire son pitre, il s'installa de toute sa longueur sur le canapé avec les mains derrière la nuque. Il sourit quand il vit Sully' revenir avec une assiette de cookie. Il retira ses jambes et laissa son ami s'installer. Il prit tout de suite trois cookies qu'il allait engouffrer dans sa bouche quand il l'entendit. Comme un chaton prit sur le faite, il en reposa deux et grignota celui qu'il avait gardé en main. Mais, il eut l'estomac retourné dés qu'il lui demanda comment il allait depuis son retour. « Arrête de t’inquièter, je vais bien... » Bien-sûr il mentait. Il frappa sur le genoux de son camarade pour détourner la conversation. « Raconte, moi plutôt ce que j'ai manqué ! Qu'est ce qui s'est passé toi dans ta vie ? Tu es allé avec qui du coup au bal de l'hiver ? », interrogea t-il en se cachant derrière son cookie pour cacher sa gêne. C'est qu'il ne voulait pas inquiéter son ami avec ses problèmes.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Dim 8 Juil 2012 - 13:14

« Non, j’ai rencontré personne, j’étais trop .. Obnubilé par toi pour ça. » confia-t-il. De toute façon, même si il avait rencontré d’autres hommes, ce n’était pas pareil. Sullivan avait déjà eu de nombreuses aventures avec des hommes, mais ce n’était jamais rien de bien sérieux, il n’avait pas rencontré la bonne personne. Mais avec Luan, c’était différent .. Bien qu’ils ne soient pas réellement ensemble, il tenait énormément à lui, plus qu’il ne devrait sans doute. « Arrêtes de t’inquiéter, je vais bien… » « D’accord mais si t’as envie de parler, j’suis là.. » lança Sullivan. Enfin ça, son voisin devait déjà le savoir, il le lui avait déjà dit quelques mois plus tôt. Bien que ce soit pour une occasion différente, à savoir son attirance refoulée pour les hommes. Il ignorait si désormais, il allait assumer cette différence. Quoi qu’il en soit, il n’allait pas le forcer à assumer aux yeux des autres le fait qu’il soit également attiré par le même sexe que lui, il n’en avait peut-être pas envie pour l’instant.

Bref, il écouta la suite des questions de Luan, qui lui demandait un résumé des faits passés au cours des derniers mois. Si il s’attendait à quelque chose de mouvementé et dense, il allait être déçu. Ca avait été étonnamment calme dans la vie de Sully au cours de ces quelques mois. Forcément, les premiers mois avaient été consacré à la recherche de son voisin. Il passait la majeure partie de son temps libre à ça. Les mois qui suivirent, lorsqu’il renonça à l’idée qu’il soit toujours en vie, il avait été tellement anéanti qu’il n’avait pas fait grand-chose. « Oh tu sais, la routine.. Lycée, famille.. D’ailleurs, je m’entends de plus en plus avec mon beau-père. J’y suis allé seul. C’était chiant sans toi, j’avais personne à emmerder alors j’me suis ennuyé. » dit-il en lui souriant. Et c’était vrai ; au début, il n’avait pas voulu y aller. Mais de nombreux amis avaient insisté, disant que ce n’était pas bon qu’il reste cloitré chez lui. Alors, il était allé à ce fichu bal et s’était ennuyé. Bon, il avait discuté avec de nombreuses personnes ce qui lui avait fait du bien, mais c’était tout. « Tu sais, t’as manqué à beaucoup de monde au lycée.. T’es prêt à y retourner ? » demanda Sullivan. Il ignorait quand il allait revenir mais espérait que ce soit assez rapidement, pour ne pas avoir à être loin de lui trop souvent.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Dim 8 Juil 2012 - 14:58

« Non, j’ai rencontré personne, j’étais trop .. Obnubilé par toi pour ça. » Luan se mit à rougir jusqu'aux oreilles. Ces paroles il les avait tellement espéré, qu'il cru pendant un instant rêver. Il balbutia quelques instants, des centaines de mots voulant sortir en même temps de sa bouche. Entre gêne, mais aussi grand plaisir à entendre à quel point il se sentait attaché à lui. Bizarrement, c'est ce que le jeune blond avait besoin d'entendre. Reprendre une vie normale, aimer, découvrir l'amour et tout simplement donner ce trop plein de tendresse qu'il avait en lui. « J'aime t'entendre dire ça...Cela voudrait dire que tu aimerais reprendre là où nous nous sommes arrêtés ? » , minauda t-il tout en jouant avec ses doigts. Ce cinéma qu'ils n'avaient jamais pu se faire. Même, si Flaniggan ne se sentait pas encore le courage de tenir la main de Sully' en public, mais dans une salle sombre, tout était possible. Même, lui parler de ce qui le tracassait, alors que son ami l'interrogeait et lui soulignait qu'il était là s'il voulait parler. Il se mordit les lèvres tout en plongeant dans ses yeux, pour montrer toute la confiance qu'il avait en lui. « Je sais que tu es là...Et, je t'en parlerais, mais pas aujourd'hui...J'ai tellement envie de reprendre une vie normale. Tu comprends ? », demanda t-il.

« Oh tu sais, la routine.. Lycée, famille.. D’ailleurs, je m’entends de plus en plus avec mon beau-père. J’y suis allé seul. C’était chiant sans toi, j’avais personne à emmerder alors j’me suis ennuyé. » Luan alla chercher la main de Sullivan et enserra ses doigts dans les siens. « Je suis content pour ton beau-père. », objecta t-il avec sincérité. Car, il s'était inquiété pour lui, malgré sa situation. Il n'y avait pas eu une journée sans qu'il pense à son ami. Puis, il se mit à sourire face à sa réplique qu'il n'avait eu personne à emmerder alors il s'y était ennuyé. Sans prévenir, le jeune irlandais sauta hors du canapé et se dirigea sans prononcer un mot vers la chaîne hi-fi. Il l'alluma tout en tournant la tête face à la question de son ami sur la date de son retour. « Je reviens dés lundi prochain. Donc, je pourrais à nouveau enduire ton casier de beurre de cacahouètes, d'attendre à la sortie des toilettes pour te faire peur, te balancer mon dessert à la figure à la cantine...Le quotidien quoi...Mais, avant tout ça...Vu que j'ai pas eu de bal d'hiver...Tu m'accordes cette danse ? », invita t-il. Comme un prince, Luan se pencha en avant et tendit sa main vers le beau brun avec un énorme sourire, alors qu'une musique de slow passait en fond sonore.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Dim 8 Juil 2012 - 16:49

Sullivan hocha la tête; Evidemment qu’il voulait reprendre là où cet évènement les avais obligé à arrêter. Il voulait vivre cette histoire qu’ils n’avaient tous les deux pas encore eu l’opportunité d’écrire d’une plume commune. Puis, il fut rassuré d’entendre Luan lui dire qu’il savait qu’il était là, si il en avait besoin. C’était peut-être idiot, mais le lycéen ne voulait pas que son camarade se retrouve seul, sans savoir à qui s’adresser en cas de problèmes, de besoin de se confier. « Oui je comprends.. Mais il faudra tout de même qu’on en parle un jour ou l’autre. » Pas par plaisir, évidemment. Mais il devait passer par là pour que tout soit à plat, pour que Sullivan connaisse les craintes de Luan, afin de ne pas être trop brusque avec lui et ne pas faire une bêtise qui pourrait lui rappeler ces mois passés dans une sombre cave, sous les coups de son agresseur. Bref, il essaya de chasser ces pensées de son esprit. L’heure était aux retrouvailles, pas aux craintes ni aux pensées macabres.

Le jeune Mcberry ne put retenir un sourire en voyant Luan se lever d’un bond du canapé et en l’écoutant parler. Malgré cette épreuve, il était ravi de voir que son ami était toujours aussi heureux de vivre, enthousiaste et actif. C’était comme ça qu’il le connaissait alors ça lui aurait fait bizarre de le voir autrement. Quoi qu’il en soit, il saisit la main de son voisin, plus que ravi et se leva. Sa main libre se posa sur sa nuque alors qu’il le regardait dans les yeux. Ils démarrèrent alors leur premier slow. C’était un moment assez spécial, il faisait partie de ces moments magiques que rien ne peut briser. Une chose était sûr ; Sullivan allait tout faire pour que la vie de son ami ne soit rempli que de ce genre de moment désormais. Il ne voulait plus qu’il souffre, qu’il soit la proie de larmes. Il ne souhaitait que son bonheur et allait tout faire pour que cela n’arrive. Il se colla davantage au beau blond, enivré par son odeur, son toucher, par le fait qu’il puisse le contempler également. A la fin du slow, il posa ses lèvres sur les siennes de nouveau, l’embrassent tendrement d’abord, puis plus fougueusement après, transmettant ses envies, ses sentiments à travers ce simple baiser. « Tu sais, j’risque de devenir accroc.. » murmura-t-il entre deux baisers, le souffle court. Luan lui faisait un effet hors du commun, il n’avait encore jamais rien ressenti d’aussi puissant jusqu’à présent.


______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Dim 8 Juil 2012 - 21:28

« Oui je comprends.. Mais il faudra tout de même qu’on en parle un jour ou l’autre. » Bien sûr qu'ils allaient devoir un jour en parler. « T’inquiète...Cela viendra bien avant. Laisse moi juste du temps. » Luan regarda son ami dans les yeux et c'était pour lui quelque chose de si évidant. Il se montrait tout sourire, mais il avait été battu, violé et détruit de bien des manières. Des choses allaient prendre du temps, il aurait des tensions et des incompréhensions et c'est cela que voulait fuir le jeune irlandais. Par exemple, même s'il rêvait que Sullivan le touche, il savait que cela serait un long processus avant qu'il puisse l'être réellement. Mais, s'il savait son ami compréhensif et attentionné, il avait peur de s'expliquer et de créer une faille qu'il ne saurait refermer. Il savait que Sully' n'était pas un pervers, mais il avait peur que s'il le repoussait un jour, qu'il aille chercher ailleurs ce qu'il ne trouvait pas chez lui. C'était stupide, mais c'était son angoisse. Le jeune Flaniggan voulait offrir tellement de choses à son ami et voulait être le seul à le faire.

Ce slow qu'il imposa, Luan le désirait plus que tout, car comme il avait imaginé cette danse lors du bal avec lequel il s'était vu dans les bras du jeune Sullivan. Bien sûr, c'était dans son imagination, car il n'aurait pas été capable de se montrer en public, malgré toute l'affection qu'il avait pour Mcberry. Mais, là dans son salon, le monde ne lui importait point. Il se colla à lui, sa main glissant sur ses hanches et finissant pour caresser son dos. Yeux dans les yeux et front contre font. La musique l’enivrait ou alors c'était le parfum de son voisin. Il se frotta à sa nuque, puis posa sa ^tete sur ses épaules pendant quelques secondes. Quel moment magique et quand la musique s'arrêta, il s'enflamma sous le baiser du magnifique brun qui faisait de lui sa chose. Il n'était plus qu'un pantin sous sa coupe. Il répondit à ses lèvres, le souffle coupé et le cœur battant. « Tu sais, j’risque de devenir accroc.. » Il lui caressa la joue puis les lèvres entre deux baisers et lui murmura: « Moi...aussi...J'ai chaud... », pouffa t-il de rire avant qu'une étrange pensée traverse ses yeux azurs. Il plongea dans les yeux de son voisin tout en se mordillant les lèvres. « Sully ? Cela te dirait qu'on aille dans l'étang derrière les Monroes ? Tu aurais juste à me prêter un bermuda...Tu en penses quoi ? Mais, je te promets pas de te couler... » Il lui tira la langue et l'embrassa cette fois de sa propre initiative, dans un baiser lent et complétement dévoué.


______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Lun 9 Juil 2012 - 9:23

« Moi…aussi…J’ai chaud… » Un sourire se dessina sur les lèvres de Sullivan. Il était ravie de voir qu’il n’était pas le seul à ressentir ça. Il n’avait qu’une envie, sauter sur Luan et le déshabiller, pouvoir admirer et caresser son corps encore et encore. Mais il prenait sur lui et réprimait ses envies, ne voulant pas aller trop vite, surtout après ce qu’avait vécut son voisin. Le faire fuir n’était pas ce qu’il désirait, au contraire. Alors même si il avait très envie de lui, il était prés à se retenir et à attendre le temps qu’il soit prêt. Il sourit à sa demande et répondit au baiser qu’il lui offrit. Premier baiser dont il était l’auteur d’ailleurs, ce qui ne déplaisait pas au jeune McBerry. « C’est une bonne idée. De toute façon, t’as pas le droit de me couler .. Sinon, ma vengeance sera terrible. » Déposant un énième baiser sur ses lèvres, il prit Luan par la main et l’entraina jusque sa chambre pour lui prêter un de ses bermudas. Il fouilla dans son armoire avant d’en sortir les vêtements désirés. Il en tendit un à son ami. « J’vais me changer dans la salle de bain, tu peux te changer ici. T’inquiètes, tu te rendras même pas compte que j’suis en train de t’espionner lorsque je regarderais à travers le loquet de la porte quand tu seras nu. » Plaisanta Sullivan. Il avait certes un esprit parfois mal placé, mais il n’était pas obsédé à ce point.

Laissant son voisin dans sa chambre, il alla dans la salle de bain dans laquelle il se changea rapidement. Cependant, il ne revint pas tout de suite. Il décida de se passer un peu d’eau froide sur le visage, comme pour calmer ses ardeurs. Peut-être que ça lui permettrait de ne plus avoir si chaud en compagnie de Luan. Non en fait, rien ne pouvait permettre cela puisque cette chaleur était causé par le jeune homme lui-même. Après quelques minutes, lorsqu’il fut sûr de lui avoir laissé suffisamment de temps pour se changer, il revint dans sa chambre, vêtu d’un bermuda beige et d’un simple tee-shirt. « Mais au fait, ça risque de poser problème à cause de tes bandages, non ? » demanda-t-il, dévorant Luan du regard comme il le faisait habituellement.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Lun 9 Juil 2012 - 9:54

« C’est une bonne idée. De toute façon, t’as pas le droit de me couler .. Sinon, ma vengeance sera terrible. » Luan sourit à ces paroles et décocha une œillade mutine en direction de Sully'. Il se mordit à nouveau les lèvres et donna une petite pichenette sur le nez de son voisin. « Cela va pas m'aider ça...Tu sais comme je suis curieux. J'aimerais voir cela. Mouiller ta si jolie coiffure pour laquelle tu passes des heures devant la glace. » Le jeune irlandais passa son doigt comme une caresse là où il avait frappé son ami et lui tira la langue. Il suivit ensuite son camarade jusqu'à sa chambre et s'installa sur son lit en entendant qu'on lui prête un vêtement. Il était tout fou, n'arrivant pas à tenir en place. Ils allaient bien s'amuser. Ce qu'il avait besoin. Il tendit le bras pour attraper le bermuda qu'il avait demandé et ne put s'empêcher d'exploser de rire en l'entendant lui dire qu'il allait l'espionner entrant de se changer. Il lui balança le vêtement au visage. « Qui te dit que cela ne sera pas moi qui t'espionnera à travers le loquet, hein ? », le nargua t-il avec son plus grand sourire.

Luan se changea et enfila le bermuda rouge que lui avait si gentiment prêté son ami. Il plia son pantalon et son slip, qu'il laissa sur une chaise à son retour. Là, au milieu de la chambre de Sullivan n'arrêtant plus d'observer son lit, il commençait à avoir chaud. Des pensées surgissaient, mais été tout de suite salies par le calvaire qu'il avait subi. Il fut donc content d'entendre la porte et de voir ressurgir son camarade. Comme lui, il avait gardé son tee-shirt et dans tout ça n'avait pas pensé un seul instant à ce qu'il avait en dessous. « Mais au fait, ça risque de poser problème à cause de tes bandages, non ? » La pile électrique s'effaça et le visage du blond s'assombrit. « Tu as raison, je ne peux pas... », s'apitoya t-il tout en baisant la tête. Son regard déjà sur son pantalon, prêt à se changer à nouveau. Mais, Luan s'arrêta en plein milieu de son mouvement et sans prévenir, il se mit à courir vers la porte de la chambre. Il attrapa la main de son ami au passage et l'entraina avec lui. Il le força à dévaler les escaliers, puis tourna sa tête vers lui. « Allez, on s'en fiche ? Tu m'aideras à les changer à notre retour, ok ? Par contre, je te préviens, j'ai pas de bandage en dessous de la ceinture, donc commence pas à te faire des idées. », folâtra t-il en sortant de chez les Mcberry. Le jeune irlandais ne voulait plus se poser des questions. Cette vie, il voulait la vivre et il s'interdisait à présent de se trouver des excuses pour ne pas le faire.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Lun 9 Juil 2012 - 10:09

« Tu as raison, je ne peux pas… » Lança Luan, son air ravi s’effaçant. Sullivan se mordit la lèvre, s’en voulant. Il n’aurait pas dû lui dire et il aurait dû se contenter de l’aider à changer ses bandages en rentrant, au moins, il aurait gardé son sourire et sa joie de vivre. Il fut surpris lorsque le beau blond prit sa main et dévala les escaliers en l’entrainant avec lui, sortant de la maison. Un immense sourire se dessina sur ses lèvres, il était ravi de voir que son voisin ne se laissait pas abattre par la situation. Il continuait à lutter et à vivre comme il le voulait, ce qui fait qu’il était réellement fier de lui. Peu de gens avaient la force mentale nécessaire pour survivre à une telle épreuve et pour réussir à vivre de nouveau, comme ils le faisaient avant d’être torturé. Sullivan afficha une moue déçue lorsque son ami déclara qu’il n’y avait pas de bandage en dessous de sa ceinture. « Mince, je m’en faisais une joie .. Quoi qu’il ne doit pas y avoir grand-chose à voir. » dit-il, le taquinant. Il ne remettait pas en cause sa virilité, au contraire. Il voulait juste plaisanter avec lui et l’embêter un peu.

Bref, quoi qu’il en soit, ils partirent tous les deux jusqu’à l’étang qui se trouvait pas très loin de la demeure McBerry, à moins de cinq minutes à pied. C’était ça l’avantage d’habiter dans un petit quartier. A regret, il lâcha la main de Luan. Il savait que ce dernier n’était pas encore prêt à assumer pleinement son attirance pour les hommes alors il ne voulait pas le mettre mal à l’aise en lui tenant la main en public, au cas où ils croisaient quelqu’un en chemin. Lorsqu’ils arrivèrent à l’étang, sans hésiter, Sullivan se dépêcha d’enlever son tee-shirt et ses chaussures et plongea dans l’eau, éclaboussant abondamment son voisin au passage. Il revint à la surface et regarda son ami, une moue faussement désolée au visage. « Oups.. » lança-t-il, faisant comme si il n’avait pas fait exprès de le mouiller autant, alors qu’il avait fait ça pour l’embêter. De toute façon, d’ici peu, il sera complètement trempé aussi alors ça ne changeait pas grand-chose.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Lun 9 Juil 2012 - 20:09

« Mince, je m’en faisais une joie .. Quoi qu’il ne doit pas y avoir grand-chose à voir. » Luan se tourna vers son ami continuant de courir, d'aimer ce moment où il retrouvait son Sullivan. Celui qui aimait le taquiner et avec lequel il n'était jamais en reste. Ces moments au tout début de leurs relations où il pensait qu'il le détesterait jusqu'à la fin de sa vie. Mais, maintenant subir ses piques c'était comme respirer à nouveau. Son cœur s'emballa, qu'est ce qu'il était bon de vivre ! Le jeune blond lui lança un sourire narquois, pouvant tout à fait lui aussi se moquer. Toutefois, au lieu d'attaquer sur le même registre. Il tourna juste la tête, tout en accélérant, toujours la main du beau brun dans la sienne. «  Oh, c'est dommage. Moi, qui me faisais une joie de te proposer qu'on prenne notre douche ensemble au retour...Mais, je vois pas pourquoi maintenant. Après tout, comme tu dis, il n'y a pas grand-chose à voir. », lança t-il avec humour avant de s'engager dans un chemin de terre. Cette idée de douche c'était pour l'embêter, car le jeune irlandais ne savait pas s'il était encore prêt pour ce genre chose. Mais, maintenant, plus il y pensait...

Effectivement, c'est pas de gaieté de cœur que Luan lâcha la main de son camarade, dés qu'ils quittèrent les sentiers et qu'ils arrivèrent vers les zones ouvertes et visibles de tous. Une fois, prêt de l'étang, le jeune blond observa autour d'eux. Ce n'était pas la peur de s'afficher avec Sullivan, mais depuis son retour, il avait besoin de se rassurer, de ne pas se sentir en danger. Quelques secondes, où son ami profita pour sauter dans l'eau et qui l'éclaboussa par la même occasion. Flaniggan s'essuya le visage hilare et lança d'un ton revanchard. « Tu vas voir, toi !! Les dents de la mer vont te dévorer ! », le menaça t-il tout en enlevant ses chaussures. Il s'approcha de l'eau et resta ses mains sur le bas de son tee-shirt. Il n'était pas encore prêt à l'enlever, pas comme ça, pas devant tout le monde. Mais, rien ne pouvait arrêter la petite tornade blonde aujourd'hui. Contre toute surprise, il sauta dans l'eau avec encore son haut, c'est pas grave, il se mettrait au soleil après pour sécher. Il resta son l'eau et alla attraper les jambes de Sully'. Il le tira violemment pour lui faire boire la tasse. Puis, comme pour se faire excuser, il chercha sa bouche sous l'eau et l'embrassa à pleine bouche, tout en perdant ses doigts dans ses cheveux.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Lun 9 Juil 2012 - 21:21

Sullivan frémit à cette idée. Luan et lui sous la douche .. Ca ne lui déplaisait pas, bien au contraire. Cette idée lui donnait envie, beaucoup trop même. Merde, il ne devrait pas lui donner d’images de ce genre ! Comment se contrôler après ça ? C’était déjà presque impossible quand il ne faisait rien, mais lorsqu’il lui parlait de cette façon .. Ca l’excitait, clairement. Encore une fois, il prit sur lui. Luan cherchait juste à le provoquer et à le taquiner comme il en avait l’habitude. Retrouver cette habitude faisait du bien, c’était comme le début d’un retour à la normale, ce qu’il avait attendu depuis déjà des mois. Bref, il avait finit par sauter dans l’étang, éclaboussant grandement son ami. celui-ci semblait hésiter à enlever son tee-shirt avant de venir. Au final, tout ne redevenait pas à la normal. Ni pour Luan, ni par Sullivan, qui était également touché par le fait que son ami ne puisse plus avoir une vie banale. Ce qu’il avait vécu le hanterait à jamais, c’était certain. Dans des gestes anodins, quotidiens. Des gestes qui le ramèneront à ce dur moment par lequel il était passé durant de longs mois.

Quoi qu’il en soit, il finit par sauter avec son maillot. Dommage, Sully ne pourra pas se rincer l’œil, bien que les pansements de Flannigan cachait son torse bien dessiné. Le lycéen fut surpris lorsque son voisin tira son pied, l’amenant sous l’eau avec lui. Il allait râler en remontant à la surface mais fut retenu par Luan qui l’embrassa à pleine bouche, lui faisant oublier toutes ses plaintes. Bon sang, il ne devait pas l’embrasser de cette façon si il ne désirait pas que Sullivan ait envie de lui comme jamais. C’était de la provocation là, il le poussait au vice. Il prolongea ce baiser autant qu’ils le purent et lorsque l’air commença à manquer, il n’eut pas le choix et dut remonter à la surface, entrainant son ami avec lui. Vérifiant qu’il n’y avait personnes aux alentours, il resta assez proche du beau blond, ses mains sous l’eau. Il en profita pour les poser innocemment sur les fesses de Luan, un sourire en coin aux lèvres. Puis, sans crier garde, il tira sur le bermuda du jeune homme et parvint à le lui enlever. Rapidement, il s’éloigna de lui, se retrouvant au bord de l’étang. Sullivan lança un regard provocateur à son voisin en se mordillant la lèvre. « Si tu l’veux.. Viens le chercher. » lança-t-il, mettant le maillot de bain derrière son dos, le tenant bien fermement à deux mains.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Mar 10 Juil 2012 - 8:27

Il avait voulu l'empêcher, mais il n'avait pas été assez rapide et maintenant il le narguait. « Si tu l’veux.. Viens le chercher. » Luan, la tête hors de l'eau, était sous le choc de son vol de maillot, lui tout bête à présent de son côté, agitant les jambes, les mains entre ses cuisses comme s'il avait besoin de cacher quelque chose. Il faut dire l'eau de l'étang était trouble comme une nuit sans lune, mais se retrouvait nu c'était étrange. Il avait une gêne et une légère excitation. Après tout, c'était tout à fait leurs types de jeux et de taquineries, rien d'extraordinaire entre les deux garçons. Toutefois, cela faisait tellement de bien à Flaniggan qui oubliait complétement ses neuf derniers mois. Cette insouciance dans son regard et cette envie tout simplement de jouer avec celui qu'il trouvait si délicieux beau avec ses cheveux mouillés et ces gouttes d'eau qui ruisselaient sur son nez. « Sullivan Mcberry ! Si vous me rendez pas cela tout de suite, cela va très mal aller pour vos fesses ! », tonna t-il sur un ton autoritaire, mais sans oublier son grand sourire.

Dans un jeu de poursuite entre chat et souris, le jeune irlandais pourchassa son ami prêt du bord, il pensa l'attraper mais il lui échappa. Il l'éclaboussa pour se venger en explosant de rire puis ils s’éloignèrent vers un saule pleureur qui tombait dans un long rideau de verdure dans l'étang. Luan plongea un instant pour passer en dessous et bondit dans un grand déplacement d'eau sur son voleur de maillot. Il entoura ses bras autour de son cou sans pourtant se coller à lui, n'oubliant en rien qu'il était entièrement nu sous l'eau. « Je t'ai eu ! Tu dois me le rendre maintenant... », ses derniers mots semblèrent s'affaiblir son regard complétement perdu dans celui de Sully'. Sans vraiment comprendre pourquoi: Peut-être le cadre, la luminosité, ce moment magique ? Il alla frotter son nez contre celui du beau brun et se rapprocha, jusqu'à se coller contre lui. Il passa ensuite ses jambes autour de sa taille et ne prononça plus aucun mot, il resta ainsi à le dévisager. Ne s’intéressant même pas à l'information troublante que son propre bassin frottait contre le ventre de son ami et qui rendait le tout incroyablement provocateur. Alors, qu'il continuait de frotter son nez contre le sien.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Luan Flaniggan le Mar 10 Juil 2012 - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Mar 10 Juil 2012 - 9:08

Partager un tel moment avec Luan était agréable, Sullivan en arrivait presque à oublier le chagrin qu’il avait ressenti au cours de ces derniers mois. Il était sûr que désormais, tout irait bien. Il serait heureux et Luan aussi. Ils retrouveraient leur complicité d’antan et pourraient peut-être commencer une nouvelle histoire ensemble, bien qu’il était encore trop tôt pour en être totalement certain. « Je t’ai eu ! Tu dois me le rendre maintenant… » dit-il, sa voix se terminant presque dans un murmure. Sullivan resta silencieux, son regard plongé dans celui de son voisin. C’était l’un de ces moments magiques, un moment où le silence est de mise afin de ne pas briser cela. Son voisin se colla à lui, ce qui l’émoustilla. Son bassin frottait contre son ventre et son nez contre le sien. Luan se rendait-il compte que chacun de ces gestes était incroyablement sexy et provocateur ? « Tu ne devrais pas faire ça.. » murmura Sullivan, comme pour le prévenir qu’il allait perdre le contrôle et limite lui sauter dessus.

Il ne lui laissa pas le temps de répondre et l’embrassa avec fougue, gémissant contre ses lèvres tant il était excité. Et dire qu’il se retenait depuis tout à l’heure .. Tous ses efforts étaient réduit à néant en une fraction de secondes, à cause de mouvements trop provocateurs. Ses mains se firent baladeuses. Il caressa chaque partie de son corps, allant même parfois frôler son entrejambe. Il se tourna, plaquant Luan contre le bord de l’étang et en profita pour descendre ses baisers dans son cou où il resta. A l’heure actuelle, son voisin devait l’arrêter, parce que lui en était tout bonnement incapable. Sullivan était en train de devenir fou, fou de désir à l’égard de son ami. Le jeune Mcberry en avait même oublier toutes ses bonnes résolutions qui consistaient à ne pas brusquer le beau blond. Il n’y pouvait rien. Il était victime de l’effet que lui procurait Luan, c’était tout. Il essayait de se raisonner, en vain malheureusement.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Mar 10 Juil 2012 - 9:38

« Tu ne devrais pas faire ça... » Luan plongea dans les yeux du beau brun et se colla d'avantage, comme possédé par l'envie de ne faire plus qu'un avec ce corps mouillé. « Pourquoi ? Tu crois que c'est mal ce que je fais ? », lâcha t-il dans un long murmure qui alla se perdre contre la nuque de Sullivan. Le jeune blond y déposa ses lèvres, sans pourtant l'embrasser. Il ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait. Il savait qu'il avait besoin de temps. Ce qu'il avait vécu l'avait traumatisé et il savait que cette nuit encore il allait se réveiller en hurlant. Toutefois, sous le soleil haut et protecteur de cette journée chaleureuse, il se sentait protégé. Ou alors c'était la présence de Sullivan ? Voulant chercher une réponse dans ses yeux, il y trouva son baiser fougueux qui ne l'effraya pas, au contraire tout sembla couler en lui si facilement. Le jeune Flaniggan avait déjà eu quelques flirts avec la gente féminine, mais, avec un garçon, tout cela était nouveau, mais incroyablement naturel pour lui. Les mains du beau brun sur sa peau et même son entre-jambe.

Luan eu l'impression de fondre, ne se débattant pas, ne le repoussant pas, ses propres mains glissant dans son dos jusqu'à limite de son bermuda. Il pensa un instant s'arrêter, mais le souffle si haletant, il glissa ses doigts sans gêne sous le vêtement et agrippa ses fesses, complétement submergé par le plaisir. Le jeune irlandais laissa son corps rencontrer le bord de l'étang et il se mit à gémir sous les baisers de celui qu'il désirait si follement. La tête en arrière, se sentant si bien et à sa place. Il n'y avait aucune vision sordide qui traversait son esprit. Ce qui se passait ici, n'était pas sale pour lui, cela lui semblait simplement naturelle, comme ce vent sur sa peau ou les feuilles du saule-pleureur dans ses cheveux. Mais, sentant Sullivan s'arrêter et ayant pensé avoir fait quelque chose de mal, le jeune blond releva la tête légèrement inquiet. Il enleva ses mains de sous le maillot de son ami. Il prit le visage du beau brun entre ses mains et l'attira jusqu'à lui. « Quelque chose qui ne va pas ? Quelque chose que j'ai fait ? », s'inquiéta t-il, les pommettes en feux, la poitrine chancelante et son entrejambe elle-aussi à la fête.


______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 34
HUMEUR : Perdu.


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Mar 10 Juil 2012 - 18:53

Dans un effort surhumain, Sullivan avait réussi à s’arrêter avant d’aller trop loin. Ce qui sembla d’ailleurs troubler Luan. Mais le jeune homme était inquiet à cause de la sombre expérience qu’il avait vécu. Peut-être qu’il réfléchissait trop, qu’il utilisait trop sa tête. Cependant, il valait mieux ça que faire fuir le beau blond, pas vrai ? « Quelque chose qui ne va pas ? Quelque chose que j’ai fait ? » Il pensait vraiment qu’il avait fait quelque chose de mal ? Non, bien sûr que non. Au contraire, il faisait bien depuis tout à l’heure. Mcberry secoua la tête, pour chasser ces pensées de l’esprit de son ami. Il déposa sa main sur sa joue la caressant tendrement, un peu troublé. Il ne savait pas comment agir. Puis, finalement, il décida rapprocher son visage de son oreille. « J’ai envie de toi.. » susurra-t-il. Il ignorait comment serait reçu son envie, son aveu. Mal ou bien, qu’importe. Il l’avait dit et c’était tout, au moins Luan était fixé.

Son visage revint lui faire face, sa main précédemment posée sur sa joue venant se poser sur sa nuque. Il le regardait droit dans les yeux. Son voisin ne semblait pas effrayé par le fait qu’il ait été si entreprenant. Mais peut-être qu’il l’était et que Sully ne voyait que ce qu’il désirait voir, c’est-à-dire une approbation, un encouragement à aller plus loin. Enfin pas ici .. Pas dans cet étang, surtout pour la première fois de Luan. Il valait mieux éviter les endroits publics tout de même, surtout de ce genre là. « Mais .. J’ai pas envie de te brusquer après ce que tu as vécu.. » avoua-t-il, en lui souriant. Ca ne le dérangeait pas d’attendre. Certes, il en avait envie. Mais il était capable d’attendre encore un peu pour le rassurer. Pour qu’il se remette de ses blessures également. Bref, qu’il soit prêt, tout simplement. Après tout, il s’agissait d’une étape importante - bon, pas pour tout le monde, Sullivan n’avait pas forcément fait cela avec une personne qu’il aimait-.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   Mer 11 Juil 2012 - 5:35

Luan le laissa se rapprocher de son oreille et lui dire ses quelques mots: « J’ai envie de toi.. » En les attendant, le corps du jeune blond se mit à être traverser par une dizaine d'arcs électriques, et il se mit à frissonner contre la peau de son doux ami. C'était encore assez chaotique dans sa tête: quoi faire et comment le faire ? Mais, il avait aussi envie du beau brun. Tout, simplement peut-être pour effacer ce qu'il avait subit ? Il y avait pas d'amour dans ce qu'il avait vécu, mais ici dans les bras de Sully', il se sentait si amoureux. Il glissa lui-aussi jusqu'à son oreille et lui avoua: « J’ai... » Même, si les mots étaient évidents, ils étaient si difficiles à sortir. « J’ai envie de toi aussi... »

Le jeune irlandais pensait se sentir soulager après avoir avouer cette envie, mais ce fut tout le contraire, contre la main qui se posa sur sa joue, il commença à la fuir et détourna la tête tout en la baissant. C'était étrange ce qu'il se passait en lui et la demande pourtant si charmante de celui qu'il trouvait si beau n'arrangea rien. Celui qui semblait s'inquiéter tellement pour lui. « Mais .. J’ai pas envie de te brusquer après ce que tu as vécu.. » Cela ne fit qu'accentuer son trouble et après avoir fui son si proche voisin. Il se colla plus fort à lui, l'enserra encore plus de ses bras et se mit à frissonner contre lui. Il posa sa tête sur son épaule comme pour trouver un peu d'apaisement. Tout était si confus, ces pulsions de jeune homme qui se mélangeaient à ses sentiments de profonde honte face à ce qu'on lui avait fait subir. « Tu me brusques pas...C'est moi qui ne comprends pas...J'ai envie de toi, Sully', mais en le disant j'ai l'impression d'être le dernier des pervers...Je me dis qu’après tout ce que j'ai vécu, je devrais ne plus vouloir de sexe de toute ma vie...Tu crois qu'il y a quelque chose de mal en moi ? Que s'il m'a choisit..c'est peut-être que je le méritais ? », n'arrêta t-il plus de balbutier, alors que sa voix se mit elle-aussi à trembler et que des larmes se mirent à parsemer l'épaule du beau brun.

______________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Luan Flaniggan le Mer 11 Juil 2012 - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's killing me (your silence) ◀ Sullivan [NC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Wisteria Lane :: 633 Wisteria Lane-
Sauter vers: