Partagez | 
 

 Alexie Nightingal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MESSAGES : 14
HUMEUR : Hors sujet


MessageSujet: Alexie Nightingal    Mer 11 Juil 2012 - 13:26

© cirrus
alexie rose nightingal
« Le courage c'est se préparer à être aussi éphémère qu'une fleur »
~ Hide in your shell

NOM: Nightingal PRÉNOMS: Alexis Rose SURNOMS: Elle a rarement eu des surnoms, en général les personnes se contentent de la nommer "Alex", "Lex"... mais "Alexis" lui va très bien. Elle supporte difficilement qu'on utilise son deuxième prénom à son égard. ÂGE: 19 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE: 13 Avril, Hastings NATIONALITÉ: Anglaise STATUT CIVIL: Célibataire MÉTIER/ETUDE: freshmen à l'université TRAITS DE CARACTÈRE: souriante ; obstinée ; lunatique ; fêtarde ; coquette ; joueuse ; parfois sérieuse ; parfois fausse ; triste ; peu confiante ; énergique ; amicale ; ambitieuse ; ... GROUPE: Woodgreen Lane.

~ Ain't nobody but me

Les choses suivantes sont importantes pour vous (cochez):
la franchise
l'amour
la fidélité
la vie commune
fonder une famille
aider son prochain
l'alcool/les soirées
les animaux
le plein air
le mariage
savoir cuisiner
la beauté intérieure
l'argent
les potins et ragots
la musique
belle/grande maison
le travail/les études
la mode
la littérature/culture
les arts
beaucoup d'amis
la politique
les jeux vidéos
facebook/twitter etc.
l'apparence physique
la famille
les sports

1) Il est tard, vous rentrez du boulot après avoir dû faire des heures supplémentaires, et vous surprenez Madame Langlow qui sort d'une voiture qui n'a rien de la voiture familiale de son mari et le sourire béat qui s'affiche sur ses lèvres ne laisse pas présager qu'elle revient d'un souper entre copines. Que faites-vous de cette information?
Vous ne faites rien. Ça ne vous regarde pas, après tout.
Vous en parlez à vos amis les plus proches uniquement.
Vous le dites à la pire commère du quartier. Elle s'occupera du reste.
Vous faites du chantage à Mme. Langlow. Elle vous en devra une.
Vous allez raconter à son mari et vous régalez de la confrontation.


2) La gentille vieille dame qui vit dans la maison d’en face vient sonner à votre porte un beau matin. Ayant confiance en vous et devant s’absenter pour une semaine avec son mari, elle vous demande de bien vouloir passer tous les jours à leur domicile pour arroser les plantes et nourrir le chat. Elle vous offre avec un sourire et un grand remerciement la clef de sa maison. Que faites-vous de cette responsabilité supplémentaire?
Vous acceptez et prenez soin du chat et des plantes de bon cœur.
Vous arrosez les plantes uniquement à quelques heures de leur retour et laissez le chat dehors durant la semaine, il se débrouillera pour la nourriture et les plantes n’auront pas l’air desséchées!
Vous le faites et en profitez pour explorer tous les placards de la maison et vous servir dans le garde-manger.
Vous oubliez dès le premier jour et tuez les plantes.
Vous refusez dès le départ. Vous avez l’air d’un jardinier, peut-être?


3) Vous êtes en retard pour un rendez-vous important et sautez dans votre voiture. Alors que vous quittez votre stationnement, vous écrasez quelque chose. Paniqué, vous vous empressez d’aller voir ce que c’était. Vous trouvez la bicyclette rose de la gamine d’en face. Perte totale. Que faites-vous?
Vous ramenez le tas de ferraille aux voisins en vous excusant.
Vous le balancez dans la poubelle. Les éboueurs passent bientôt et on ne saura donc jamais que c’était vous.
Vous offrez de l’argent aux voisins pour le remplacer.
Vous allez le porter derrière les roues de la voiture d’un autre voisin.
Vous assumez être celui qui a brisé la bicyclette, mais faites passer un mauvais quart d’heure à vos voisins : il n’aurait jamais dû être là et ils sont chanceux que votre voiture n’en sorte pas abimée!


4) C’est le 31 octobre. Que faites-vous, comme à chaque année, pour célébrer Halloween?
Vous offrez bonbons et divertissement aux braves qui franchiront votre célèbre maison hantée!
Vous donnez des fruits aux enfants. C’est important de manger sainement!
Vous êtes à une fête costumée et espérez bien repartir avec la belle diablesse/le beau pirate qui se tient près du punch!
Vous vous costumez et passez à chaque maison, priant qu’on ne vous reconnaisse pas sous votre déguisement.
Vous éteignez toutes les lumières et ne faites aucun bruit. On ne viendra pas sonner à votre porte si on vous croit absent!


5) Un soir de semaine, vous êtes crevé de votre journée et ne pensez qu’à vous détendre un peu devant la télévision, bol de pop corn en main, avant d’aller vous mettre au lit. Vous entrez dans le salon et, ô malheur, un de vos proches monopolise le téléviseur en regardant un film que vous avez, en plus, déjà vu! Comment réagissez-vous?
Ce que vous regardez vous importe peu. L’important c’est de passer du temps avec vos proches.
Vous proposez de trouver un compromis, une chaîne ou un film que tout le monde appréciera.
Vous vous emparez de la télécommande avec force ou ruse et changez de chaîne.
Vous regardez, mais ne faites que faire des réflexions à voix haute et spoilez les revirements de situation.
Vous poussez de longs soupires et bâillements exagérés pour montrer votre ennui et votre exaspération. On finit par vous offrir la télécommande.


6) Vous êtes invités au mariage d’une cousine éloignée dont vous ne vous souveniez même plus de l’existence. Vous n’aviez pas l’intention d’y aller, mais votre mère vous force, croyant que votre absence ferait ternir la réputation de votre famille. Quel genre d’invité êtes-vous?
Vous avez versé quelques larmes à la cérémonie. Quoi de plus beau que l’union sacrée du mariage?
Vous êtes venu seul, espérant bien repartir avec une des demoiselles d’honneur/un des garçons d’honneur!
Vous profitez à fond de l’open bar et dansez la Macarena avec vos grands oncles et tantes.
Vous profitez du fait que vous ne reconnaissez personne – et que personne ne vous reconnaisse – pour vous faire passer pour une vieille connaissance du marié et faites un long discours en l’honneur des mariés.
Vous restez à l’écart des autres et n’avez pas offert de cadeau. C’est déjà exceptionnel que vous soyez présent!


7) Comme vous le savez déjà, à Fairview, les ragots vont bon train. Vous sortez de votre maison et le voisin d’en face qui sort les ordures vous envoie la main. Une vieille commère vous voit vous saluer et, d’ici une semaine, on chuchotera derrière votre passage que vous flirtiez sans gêne. Quel est la rumeur la plus susceptible d’être propagée à votre sujet?
Vous êtes trop gentil. Vous devez cacher un lourd passé. Crime, prison, etc. Vous pourriez même être très dangereux!
Adultère et pourquoi pas un enfant illégitime?
Chirurgie esthétique. Nez, lèvres, sourcils, dentition et mêmes abdos!
Fraude/évasion fiscale et peut-être même une usurpation d’identité!
Gold digger. Il n’y a que l’argent que vous aimez et vous seriez prêt à tout pour en avoir plus...

~ Dreamer

J’ai beaucoup d’habitudes. Bien souvent, chaque journée est un même rituel pour moi. Etant une fille qui aime prendre soin de son corps, je n’hésite pas me lever un peu plus tôt que la normale adolescente pour aller faire le tour du quartier en trottinant. Ceci se fait en musique, toujours. Je ne me considère pas comme une mélomane, loin de là, mais une mélodie ça détend. N’êtes-vous pas d’accord avec moi ?
Je suis une véritable accro aux pancakes et sirop d’érable. C’est MON petit déjeuner officiel. Bien sûr, lorsqu’il est préparé par Papas c’est encore mieux ~ Certains ont un véritable faible pour les bonbons, ou encore le chocolat, de mon côté ce sont les cerises. Le côté négatif c’est qu’il faut que j’attende la saison pour pouvoir en manger à m’en rendre malade.
J’aime le thé. Ses odeurs. Son image patriotique. Bien sûr, le fait que je sois anglaise ne veut pas non plus dire que chaque soir à 17H j’arrêterais tout pour aller prendre le thé ! J’aime tout simplement l’image douce d’un thé au lait, la tasse fumante dans mes mains, alors que je suis assise à côté de la fenêtre à observer le monde. C’est sans aucun doute mon côté le plus poétique de la journée ! Le thé.
Les chaussures. J’estime qu’une fille digne de ce nom se doit d’avoir au minimum une belle paire de chaussure ! … Bon, j’en ai bien plus. C’est devenue une véritable manie chez moi : acheter de quoi me chausser. Bien souvent à talons, j’en ai de toute forme, de toute taille, de chaque style. Je pense être moderne, suivre la vague mais aussi suivre ma propre vague. J’aime assembler, détacher et refaire à mon image. C’est mon côté artistique. J’aime me faire remarquer.
Je ne suis pas centrée sur moi-même, malgré les apparences. J’ai à plusieurs reprises demandé à mes amis la première pensée qu’ils avaient eu à mon sujet lorsqu’ils m’ont vu pour la première fois. Je suis curieuse de savoir ce que les gens pensent, mais je n’en fais pas pour autant une obsession. Je ne suis pas egocentrique non plus. Il m’est rarement arrivé d’entendre un bon compliment à ce moment : j’étais une sorte de « garce », totalement « fausse », une « marie couche-toi là »… et patati et patata. J’avoue qu’il y a un peu de vrai là dedans. Je sais être hypocrite, pour me protéger et protéger ceux que j’aime. Il arrive aussi que mes paroles soient crues, j’ai parfois du mal à mesurer mes mots…
Je suis pourtant douce et fidèle, à mon niveau. J’entends par là que si j’ai décidé que vous seriez une aventure d’un soir et rien de plus, alors cela s’arrêtera là. Au contraire si j’ai décidé que vous serez avec moi jusqu’à la fin de mes jours, alors sachez que je ne vous lâcherez pas d’un poil. Je suis maladroite en relation sociale, souvent extrême à regretter mes mots… mais je suis ainsi, je travaille à mon évolution ! Je n’ai que 19 ans… comment voulez-vous que je me décrive à la perfection alors que je n’ai même pas atteint la moitié de ma vie ?! Je n’ai pas cette prétention.

~ Crime of the Century


[size=22]Alexie, enfant aimant dessiner une maison entourée de fleurs au crayon.

Mon père m’a souvent dit que lui et maman avaient pris beaucoup de temps pour me trouver un prénom. Ils étaient persuadés autant l’un que l’autre que je serais un garçon. Néanmoins lorsque je naquis leur déception ne fut pas au rendez-vous. Ils décidèrent donc de m’appeler Alexie. Cela sonnait plutôt mixte, et ma grand-mère n’appréciait pas tellement. Mais lorsque ma mère lui annonça que Rose serait mon second prénom, la joie s’anima en elle ! Quoi de mieux pour elle que de voir son unique petite fille avoir une part d’elle avec elle.
Une fille unique, c’est ce que je suis. Enfant j’étais calme, et déjà coquette. J’aimais rester assise sur une chaise dans le salon lorsque ma mère coiffait mes boucles dorées. J’aimais aussi dessiner dans mon coin, en silence. J’avais même un chat, Roméo, à qui je racontais mes aventures scolaires ainsi que mes rêves. Au final, j’étais une fillette ordinaire, avec une famille ordinaire. J’étais à cette époque à des lieux de m’imaginer que la vie était remplie de faux-semblants.

Alexie, Papa, Maman… et… Papa ?

J’avais déjà dix ans lorsque mes parents ne vivaient plus sous le même toit. Je comprenais un peu ce qu’il se passait, mais je rêvais alors en silence que jamais ils ne se sépareraient. J’étais dans un conte de fée, et mes parents étaient le modèle ultime de ma vie ! Je m’imaginais parfaitement comme ma mère, fleuriste, à épouser ce dessinateur rêveur et fonder une famille. Vivre dans une petite ville, le plus simplement du monde. Cependant tout bonheur à une fin.
Ce que je ne savais pas à ce moment-ci c’est qu’à vrai dire, mon père avait quitté ma mère pour un homme. Un américain. Grand, souriant, aimable avec un accent soit disant craquant – chose que je n’ai jamais comprise ! . Ce n’est qu’à douze ans que je découvris la réalité de cette histoire. A dire vrai, je n’en étais pas tellement choquée. Ce qui m’a toujours importé dans la vie, c’est le bonheur. Mon père était heureux, et le fait que ce soit avec un homme ne m’a jamais posé de problème ! Par contre, avec ma mère… c’était tout de suite différent !

Oh ! Bonsoir Jack… Oh pardon, John ?!… Excusez-moi mais, qui êtes-vous ?

Ma mère était rarement seule lorsque je rentrais du collège, en fin de journée. D’ailleurs, même lorsque je me levais le matin elle n’étais pas seule non plus. Jamais le même homme. Tous différents. Au début, j’essayais d’ignorer la situation mais bien vite je ne pouvais plus supporter cette ambiance malsaine mélangée à ces bruits nocturnes. J’étais devenue invisible, la fille de l’Autre. Mon père n’était plus mon père à ses yeux, juste un truc qui venait me chercher un week-end sur deux pour m’emmener chez lui.

Boucles d’Or entra par effraction chez les Trois Ours et fit la fête toute la nuit.

Mes premières soirées, dites « pyjamas ». J’étais en dernière année de collège, et ne vivais déjà plus avec ma mère. Je portais déjà des talons hauts, me maquillais et avais touché ma première cigarette. Bien sûr, tout cela ne faisait pas en plein jour. J’étais encore sous l’uniforme blanc et bleu de mon école, interdiction formelle de toucher à ma réputation de bonne élève. Mais dès ma première année de lycée, je décidais de me créer une toute autre personnalité.
J’étais devenue grande, selon moi. Je marchais la tête haute, n’en avais que faire des dires et au final j’avais même réussi à me faire une belle bande d’amis. Mes résultats scolaires me permettaient de passer d’une année à l’autre, simplement. Je sortais de plus en plus. A vrai dire, je crois bien que j’oubliais le lendemain ce qu’il se passait la veille. On dit que l’alcool est mauvais à la santé, la drogue aussi. Je suis parfaitement d’accord avec cela ! Néanmoins… oublier fait tellement du bien. Et, une fois qu’on en a pris l’habitude on ne peut plus s’arrêter. J’en voulais toujours plus, je voulais vivre et croquer la vie à pleine dents mais il arrive qu’on s’y prenne plutôt mal.

Monsieur, cette demoiselle habite bien chez vous ?

Léger problème. Une arrestation. Tapage nocturne. Une maison où je n’aurais pas dû être car les propriétaires n’étaient pas présents. « Ils sont en vacance pour dix jours, ils m’ont laissé la maison ! Aucun soucis ! » m’avait dit un ami. C’était la première fois que je m’étais fait prendre, par chance je n’avais pas tout à fait 17 ans, alors c’est passé avec un avertissement. Mes amusements n’étaient pas bien vu, et suite à cela mes pères ont commencés à me surveiller d’un œil avisé !

A force de bêtises, on finit par en payer le prix.

J’étais enfin amoureuse. Ce garçon m’amusait. Il était beau, drôle… Il me faisait rêver. J’avais 18 ans, et la tête dans les étoiles. Mes pères ne l’appréciaient pas trop. Il était étrange, et devait sans aucun doute passer une partie de son temps à consommer des choses pas très licites en vue de son regard. Mais peu m’importait, j’avais trouvé le summum pour me faire remarquer !

Un jour finalement, mon univers s’est effondrée. A dire vrai, c’est moi qui me suis effondrée. Un malaise, en plein examen de dernière année de lycée. J’ouvrais les yeux et le plafond blanc de ma chambre d’hôpital s’offrait à moi. J’essayais de me redresser, mais mon ventre était tellement douloureux. Une lame brûlante me transperçait les intestins. Je grimaçais. Aujourd’hui encore lorsque je pense à cela la souffrance me tiraille. Je vois mon père, assis à côté de moi, le regard inquiet, le visage grave. La première pensée qui m’est venue à l’esprit était « Merde ! Je vais mourir c’est ça ?! »… Puis, en y repensant, peut-être pas. Je ne méritais pas la mort. Je pouvais cependant mériter de finir ma fit dans la douleur. Alors, la seconde idée que j’eus, fut la suite : « Une MST ! Je savais que le faire partout avec n’importe qui n’était pas bien – enfin, d’un point de vue moral bien sûr… ». Je ne pouvais lire sur le visage de mon père ce qui le tracassait tant. Puis, finalement, le verdict tomba : « Votre santé s’améliorera de jour en jour Mlle Nightingal, néanmoins nous n’avons pu sauver l’enfant. ».

Alexie, jeune adulte ne dessinant plus mais aimant jouer du mensonge pour sourire aux yeux du monde.

Je ne parle jamais de cette histoire. Et puis, à un mois et demi, je me force à considérer qu’aucune vie n’était en moi à proprement parlé. Je me suis cousue un tissu épais pour me protéger. Je joue toujours. J’enfile mes talons hauts, mes beaux habits colorés, prends soin de mes longs cheveux bouclés et fais toujours la fête. Je ne changerais pas de si tôt… Pas tout de suite, je ne suis pas prête à défier la réalité… Elle est bien trop douloureuse.

Mes pères disent cependant que cette nouvelle vie à Amérique est l’occasion rêver pour faire ça ! Fairview… Bon, d’accord l’endroit est mignon. Cependant, j’ai beaucoup trop de mal avec l’accent américain… et puis leur humour est étrange… Cela ne fait que quelques mois que j’ai débarqué ici, mais déjà je sens que quelque chose de bizarre se trame entre ces murs.

~ goodbye stranger

PSEUDO/PRÉNOM: J. ÂGE: 22 ans COMMENT CONNAIS-TU FML: Google est notre meilleur ami, n'est-ce pas ? CÉLÉBRITÉ: Freya Mavor COMMENTAIRES: J'ai longuement hésité avant l'inscription, mais le forum est vraiment attrayant alors je n'ai pas pu résister ! Je tiens aussi à dire que je travaille durant la semaine, donc mon activité se fera surtout le week-end voire en soirée ^^ J'espère en tout cas pouvoir me faire une petite place ici ♥ C'est tellement joli ~


Dernière édition par Alexie R. Nightingal le Jeu 12 Juil 2012 - 19:39, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 300
HUMEUR : plutôt bonne.


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES:
RELATIONS:
STATUT: En couple

MessageSujet: Re: Alexie Nightingal    Mer 11 Juil 2012 - 13:58

Bienvenue parmi nous I love you

______________________
▷ And then we kiss your love comes alive on my lips. I feel a rush coming over me, over me and when we touch. This moment when everything's still, I close my eyes and then we kiss. lyrics britney spears - and then we kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✣ she loves blindly and recklessly even if it consumes her.

MESSAGES : 231


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES:
RELATIONS:
STATUT:

MessageSujet: Re: Alexie Nightingal    Mer 11 Juil 2012 - 14:52

FREYA est magnifique , bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you

______________________

BLABLABLABLA
blablablabla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 167
HUMEUR : Scared


MessageSujet: Re: Alexie Nightingal    Mer 11 Juil 2012 - 16:42

Bienvenue flowers

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 14
HUMEUR : Hors sujet


MessageSujet: Re: Alexie Nightingal    Mer 11 Juil 2012 - 16:58

Merci beaucoup tout le monde ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 68


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES: Avocat
RELATIONS:
STATUT: Marié(e)

MessageSujet: Re: Alexie Nightingal    Mer 11 Juil 2012 - 17:49

Je trouve qu'Alexie est un super beau prénom pour une fille *-*

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you

______________________

    Strange Case of


    Dr Jekyll and Mr Hyde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 14
HUMEUR : Hors sujet


MessageSujet: Re: Alexie Nightingal    Mer 11 Juil 2012 - 18:59

Oh, merci (a) Je suis ravie que ça te plaise ~

J'essaye de finir ma fiche ce soir, mais je ne garantis rien. Le travail m'a éreintée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SHE'S GOT ELETRIC BOOTS, A MOHAIR SUIT

MESSAGES : 442


INFORMATIONS
EMPLOI/ÉTUDES:
RELATIONS:
STATUT: Marié(e)

MessageSujet: Re: Alexie Nightingal    Ven 13 Juil 2012 - 4:56

D'abord, bienvenue parmi nous.
Et puis, je te valide. Yahh
Bon jeu!

______________________

don't be afraid to care
for long you live and high you fly, and smiles you give and tears you'll cry. And all you touch and all you see is all your life will ever be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 14
HUMEUR : Hors sujet


MessageSujet: Re: Alexie Nightingal    Ven 13 Juil 2012 - 6:46

Merci beaucoup ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alexie Nightingal    

Revenir en haut Aller en bas
 

Alexie Nightingal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Take a Walk On the Wild Side-
Sauter vers: